contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Serigne Sidy Moctar ou la Générosité personnifiée dans le chemin de Dieu.



1. Base de référence du titre de la contribution :
« Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés. » Sourate 16 – Verset 125



2. Eléments d’appréciation du titre :
Le départ vers d’autres cieux plus durables et fort cléments, parce que récompense divine aux fidèles croyants, est encore pénible par la UMMA, en ligne de mire les disciples Mourides.
Serigne Sidy Moctar a un parcours exceptionnel de Soufi. Il a subi une formation complète sur le mysticisme qui lui a permis de mener beaucoup d’activités telles que, l’élevage, l’agriculture, l’éducation spirituelle sur la Méthode de l’enseignement de Khadimou Rassoul. Il avait l’habitude de se retirer et d’apprendre le Coran et pratiquer les préceptes de l’Islam.
Dès lors, de parler des multiples dimensions et facettes de feu Serigne Sidy Moctar, plus qu’un témoignage revêt un cachet de vérité. Pour illustration me concernant, moi, ces lignes laissées à la portée des organes oculaires des lecteurs. Elles revêtent dans l’esprit de l’auteur l’idée de Partage et de Restitution d’un entretien religieux d’un talibé face à ce guide spirituel disparu et encore en mémoire en nous. Le Wird en Héritage laissé à la UMMA par le 7e Khalif de khadimou Rassoul:
« C’est lors de ses visites à Dakar pour justement bénir les sénégalais (es) devant se rendre aux lieux Saints, au prix de sommes colossales décaissées par lui-même, Serigne Sidy Moctar. Cette générosité est certes sans commune mesure. Pourtant, dès son accession en qualité sublime au 7e Khalifat dans la tradition mouride, le Khalif en question avait prodigué une générosité qui dépasse les bornes financières.
En effet Serigne Sidy Moctar avait prodigué un don de générosité à tout aspirant vers Dieu, aux récompenses célestes non compromises et bien réelles. Il s’agit d’un Wird journalier étalé dans la semaine, avec pour recommandation: A débuter un vendredi avec 1000 Basmalas et 100 Salatou Ala Nabi à la fin. En cette visite évoquée, je me suis présenté à genoux devant cette auguste personne lui remettant une lettre adressée à lui. Serigne Cheikh Thioro, son infatigable et dévoué talibé et d’autres en présence. C’est Serigne Bassirou Bara Mbacké, aussi récemment disparu, qui a reçu ma lettre et passa aussitôt à la lecture devant le silence de ses disciples.
Et comme toute réponse déclara sans ambages : « Serigne Saliou Fall, reçoit mes bénédictions sur cette initiative de haute portée… »
Le contenu condensé de ma lettre est « Je (Serigne Saliou Fall) viens solliciter le Ndiguel pour l’Information, l’Education, la Communication du contenu relatif au Wird que vous Serigne Sidy Moctar a prodigué à la UMMA dès le début de votre khalfat. »
Depuis lors, je me suis mis à la tâche de restituer de partager ce don de Serigne Sidy Moctar Mbacké à la UMMA. Pour s’en convaincre, ledit Wird, en annexe, est distribué partout avec mon effigie en bas. Les Tics aidant. C’est dans cette option et lancée que se justifie ma modeste contribution sur la vie de feu Serigne Sidy Moctar Mbacké un don de générosité ; Profitez-en !

Serigne Saliou FALL ibn Moustapha FALL
ibn Mame Cheikh Ibrahima Fall
Personne Morale de la Daara Ligguey Jaamu Yalla.
Email : ssfallconsultant@gmail.com


PiccMi.Com

Jeudi 11 Janvier 2018 - 07:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.