contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Souleymane Ndéné Ndiaye : "Laissons le Conseil constitutionnel trancher le débat sur la candidature de Wade"





Souleymane Ndéné Ndiaye : "Laissons le Conseil constitutionnel trancher le débat sur la candidature de Wade"
Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, directeur de campagne du président Abdoulaye Wade à la présidentielle du 26 février 2012, a invité lundi après-midi les acteurs politiques sénégalais "à laisser le soin au Conseil constitutionnel de trancher le débat" sur la question de recevabilité de la candidature du chef de l’Etat sortant.

‘’Je pense qu’au bout, c’est le droit qui a gagné. Seulement, parce qu’il y a un seulement, il faut quand même reconnaître que c’est le juge constitutionnel qui aura à trancher le débat’’, a-t-il notamment indiqué à la fin des travaux du séminaire international sur la recevabilité de la candidature du secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (PDS, pouvoir).

Soulignant que les participants au séminaire se sont exprimés librement, Me Ndiaye appelle à laisser le Conseil constitutionnel trancher la question.

‘’Laissons maintenant le soin aux juges constitutionnels de trancher le débat. Donc nous tous, nous devons avoir l’humilité de laisser les juges constitutionnels se prononcer’’, a-t-il affirmé.

Mais pour lui, ‘’aujourd’hui, il est clair que la Science a donné un avis et un avis presque unanime, c’est-à-dire que le candidat Abdoulaye Wade peut parfaitement se présenter à nouveau le 26 février 2012 et sûrement remporter l’élection dès le 1er tour’’.

Des sommités constitutionnelles nationales et internationales ont pris part au séminaire international, qui s’est déroulé en présence de plusieurs responsables de la mouvance présidentielle.

‘’Les échanges ont montré un large consensus pour conclure que la candidature de Me Abdoulaye Wade à la prochaine élection présidentielle est évidemment recevable’’, a déclaré Michel de Guillenchmidt, professeur émérite et doyen honoraire de l’Université Paris Descartes qui présidait les travaux.

‘’Je peux dire que je sors de cette journée très satisfait d’abord de la hauteur des contributions qui ont été le fait d’éminents juristes, d’éminents professeurs, de brillants avocats qui chacun librement s’est prononcé sur une question de droit qui a des relents politiques’’, a soutenu Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’A l’issue de la journée, a-t-il ajouté, nous pourrons en fin accepter la vérité. La vérité, c’est que la recevabilité de la candidature de Wade ne souffre d’aucun doute. La recevabilité est même évidente.’’

APS

PiccMi.Com

Lundi 21 Novembre 2011 - 21:53



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.