contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Stage des Lions pour le Mondial : «Permission» accordée à Gorgui Sy Dieng





Stage des Lions pour le Mondial : «Permission» accordée à Gorgui Sy Dieng
«Gorgui est déjà là. Il n’a pas encore rejoint le groupe. Je lui ai accordé une permission parce qu’il est très fatigué. Il ne faut pas oublier qu’il revient d’une compétition avec la Summer League aux Etats-Unis.» Ces propos sont de l’entraîneur des Lions, Cheikh Sarr, tenus hier à Marius Ndiaye.

Ce dernier de préciser que «Gorgui va rejoindre le groupe entre demain (aujourd’hui) et mardi (demain).» En stage à Dakar depuis le 21 juillet dernier, les Lions doivent s’envoler pour l’Espagne en fin de semaine pour la suite de la préparation.

Cheikh Sarr : «Je n’écarte pas l’idée de partir avec 16 joueurs»

Une seconde phase d’une vingtaine jours prévue à Malaga où ils vont livrer des matchs amicaux face des pays européens tels que l’Espagne. A noter que l’étape de Malaga ne devrait pas concerner tous les 22 présélectionnés. «Pour l’instant, on a prévu de réduire le groupe à 18. Mais, je n’écarte pas l’idée de partir avec 16 joueurs. Je travaille là-dessus avec les membres de mon staff», confie Cheikh Sarr. Une manière, selon lui, de «mieux travailler». «Ce n’est pas facile de travailler avec un groupe élargi. C’est l’une des raisons. Mais, comme je l’ai dit, on travaille là-dessus et on prendra la bonne décision.»
En l’absence de Gorgui Sy Dieng, le groupe a enregistré l’arrivée de Ibrahima Thomas. L’«Iranien» a participé à la séance nocturne de samedi avant de bénéficier d’un jour de repos hier, en compagnie du reste du groupe.

Seul absent des 22 joueurs, Hamady Ndiaye dispute demain une finale avec son club, en Chine. Les Lions retrouvent le parquet de Marius Ndiaye ce matin, pour la suite de leur préparation.
Lequotidien


Lundi 28 Juillet 2014 - 04:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.