contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



THEODORE ADRIEN SARR : « Ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire peut nous arriver »



Monseigneur Théodore Adrien Sarr est formel. Le chef de l’Eglise sénégalaise avertit que le Sénégal n’est pas à l’abri des violences vécues dans d’autres pays comme la Côte d’Ivoire. Il l’a dit mardi au cours d’une audience qu’il a accordée à Bruno d’Erneville, candidat déclaré à la présidentielle de 2012.



THEODORE ADRIEN SARR : « Ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire peut nous arriver »
« Ce qui est arrivé en Côte d’Ivoire peut nous arriver si nous ne faisons pas attention. » La mise en garde est du chef de l’Eglise sénégalaise. Monseigneur Théodore Adrien Sarr s’exprimait mardi au cours d’une audience accordée au candidat déclaré à la présidentielle de 2012, Bruno d’Erneville. Et le cardinal Sarr ne cache pas son inquiétude face à la situation actuelle du pays marquée par un contexte politique assez lourd. Aussi demande-t-il aux Sénégalais de « ne pas croire que ce qui est arrivé aux autres ne peut pas (leur) arriver ». « Nous ne sommes pas meilleurs que les autres », dit-il.

Le chef de l’Eglise sénégalaise rappelle aux acteurs politiques en particulier et aux Sénégalais en général que « la stabilité n’a pas de prix ». « La paix est précieuse. Ce qui se passe dans l’histoire de la violence ne mène à rien. Et tous ces conflits sont à regarder comme des feux de brousse », souligne le cardinal. Qui explique : « Quand arrive un feu de brousse, on ne sait jamais quand et où il s’arrêtera. » « Je ne cesserai pas de lancer cet appel à tous. Car, nous avons tous le devoir de préserver la paix », a-t-il indiqué.


seneweb

PiccMi.Com

Mercredi 21 Décembre 2011 - 16:23



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.