contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Tambacounda : 68 chefs de village se mobilisent pour la réélection de Me Wade





Tambacounda : 68 chefs de village se mobilisent pour la réélection de Me Wade
Quelque 68 chefs de village de l’arrondissement de Makacoulibantang, dans la région de Tambacounda (est), ont pris l’engagement, en présence du ministre de l’Economie maritime Khouraïchi Thiam, de se mobiliser pour la réélection de Me Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle de février 2012.

Lors d’une réunion, samedi, sous la houlette de M. Thiam, secrétaire général de la fédération départementale du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir), ces chefs de village ont promis de faire réélire Me Wade au premier tour de la prochaine élection présidentielle.

Khouraïchi Thiam a saisi l’occasion de cette rencontre pour souligner que la réélection d’Abdoulaye Wade est leur ‘’seule préoccupation’’.

Il a annoncé qu’il envisage de rencontrer d’autres personnalités religieuses, coutumières, socioculturelles et les membres de l’Union des jeunesses travaillistes et libérales (UJTL), pour les entretenir ‘’des problèmes qui agitent le pays’’ et leur demander de s’impliquer pour la victoire de Wade à l’élection présidentielle.

‘’Ce qui important aujourd’hui, pour la famille libérale, c’est la réélection de Me Wade en 2012’’, a dit Madou Kane Baye, un responsable PDS de l’arrondissement de Makacoulibantang. ‘’Nous ne pouvons pas nous inscrire dans des perspectives autres que celle-là.’’

‘’L’occasion a été mise à profit également, pour diagnostiquer les problèmes auxquels sont confrontés les chefs de villages, afin de trouver des solutions’’ à leurs doléances, a affirmé Elhadji Thiam, un responsable de la section PDS de Koussanar, qui s’est félicité de l’‘’oreille attentive’’ de Khouraïchi Thiam à leur endroit.

Le président Wade ne peut pas être candidat à la présidentielle de 2012, selon l’interprétation donnée de la Constitution sénégalaise par de nombreux juristes. Le Conseil constitutionnel est l’organe habilité à statuer sur la validité ou pas de la sa candidature.

Aux chefs de village, qui demandent que Makacoulibantang soit érigée en commune, Khouraïchi Thiam a dit que cette doléance ne peut être satisfaite en raison de l’état actuel du dispositif constitutionnel du pays. Il a toutefois promis de travailler à la satisfaction de cette doléance, au moment opportun.

APS

PiccMi.Com

Dimanche 14 Août 2011 - 16:06



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Réagissez à cet Article

1.Posté par Khoutbouzahman le 14/08/2011 14:14

Observateur Thiédo de la Téranga de chez nous : Les chefs de village sous préfets , préfets , gouverneurs vestiges kaki de l'ordre colonial doivent dégager ; l’ère de la délégation de pouvoir et de la gérontocratie est révolue dans les démocratie modernes toute fonction est élective et sélective elle doit être issue du suffrage universel.

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.