contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Tentative de cambriolage au Conseil rural de Malicounda : Des assaillants cherchent désespérément cartes d’électeur





Tentative de cambriolage au Conseil rural de Malicounda : Des assaillants cherchent désespérément cartes d’électeur
A quelques heures du scrutin du deuxième tour de la Présidentielle du 25 Mars, la tension monte à Mbour, après les «Calots bleus» de Wade qui ont saccagé la voiture de l’Apr, lors de la marche bleue du Pape du Sopi, c’est au tour du siège de la communauté rurale de Ma­licounda, situé dans le village de Keur Meïssa Faye de recevoir, dans la nuit du jeudi au Vendredi, des cambrioleurs à la recherche de cartes d’électeur. Ces personnes ont attendu vers l’aube (quatre heures du matin), moment ou le village était tombé dans un sommeil profond, pour commettre leur forfait.
Selon le gardien du siège de la communauté rurale, ces hommes au nombre de quatre, encagoulés, ont réussi à s’introduire dans la maison du conseil rural, ayant certainement fait une prospection des lieux avant leur arrivée. Le vigile explique : «Ils discutaient en wolof avec des gourdins à la main. Un des visiteurs nocturnes a pointé du doigt le bureau en disant que c’est ici qu’on distribue les cartes le jour.» Avant de préciser que ce dernier ignorait certainement que les cartes n’y passaient pas la nuit.

Interrogé sur sa passivité face à des cambrioleurs déterminés à trouver des cartes d’électeur, le gardien rétorque : «C’est un suicide, car affronter quatre armoires à glace à pareille heure c’est une bataille perdue d’avance. Là j’ai préféré me mettre dans un coin au niveau du conseil rural pour suivre leur moindre fait et geste.»

Même si les assaillants n’ont pu rentrer avec la moindre carte d’électeur, n’empêche au sein des populations beaucoup sont unanimes pour dire que les cambrioleurs voulaient faire disparaître les cartes pour faire gagner cette localité au candidat des Fal2012. Elles se fondent sur le fait que cette communauté rurale avait été gagnée par le parti socialiste lors du premier tour et pourtant le fief des thiantacounes, Médinatou Salam, n’est pas loin de Keur Meïssa Faye, lieu de vote de leur guide, Cheikh Béthio Thioune.

Aujourd’hui, ces populations se disent inquiètes car cette attaque perpétrée à quelques heures du scrutin repose avec acuité la nécessité de sécuriser, le matériel et le vote le dimanche 25 Mars. Des soucis confirmés dans la journée d’hier, puisque les assaillants sont revenus sur les lieux vers les coups de 15 h. Une dame qui distribuait les cartes a eu le flair de prendre contact avec la gendarmerie qui ne les trouvera pas sur place.
Du côté de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, dès l’annonce de cette nouvelle, c’est la veillée, elle vient de monter des unités de vigilance pour sécuriser le vote dans tout le département de Mbour.

Le Quotidien

Samedi 24 Mars 2012 - 19:39



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.