contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Touba : le porte-parole du Khalife veut un nouveau recensement



Selon le porte-parole du Khalife général des Mourides, Serigne Bassirou Abdoul Kadre, il y a beaucoup de choses à revoir à Touba. Ainsi, exige-t-il, de l’Etat un nouveau recensement démographique. C’était en marge de la présentation de l’étude sur l’impact économique du grand Magal



Touba : le porte-parole du Khalife veut un nouveau recensement
"Nous demandons à l’Etat de reprendre à travers l’Agence nationale de Statistique et de Démographie (ANSD), le recensement de la ville sainte de Touba, car le premier recensement ne semble pas donner la population effective", recommande-t-il avant d’inviter la population à collaborer avec les agents de l’ANSD.
«En effet, soutient-il, lors du dernier recensement plus de cent mille (100.000) familles n’ont pas été recensées et cela porte préjudice à Touba au moment de la distribution des revenus".
Par ailleurs, l’étude sur l’impact économique du grand Magal de Touba révèle que ce sont 250 milliards qui sont mobilisés lors de cet événement religieux dont 58 milliards en effets directs. Il s’agit des dépenses effectuées par les organisateurs. Il ya aussi les dépenses effectuées par les pèlerins.
Entre autres recommandations, le Dr Souleymane Astou Diagne de l’Université Alioune Diop de Bambey, auteur de l’étude, suggère une meilleure organisation spatiale de Touba afin d’améliorer la mobilité des pèlerins lors du Magal ; l’augmentation des sites d’hébergement ; la construction d’un tissu industriel aux alentours de Touba afin de permettre à Touba de consommer ce qu’elle produit…

PiccMi.Com

Mercredi 8 Novembre 2017 - 18:06



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.