contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Tricherie à l’examen : La chaîne remonte à l’Office du Bac





Tricherie à l’examen : La chaîne remonte à l’Office du Bac
Malgré toutes les mesures prises pour décourager les tricheurs, les élèves continuent de prendre les risques pour tenter de décrocher le Bac. Lundi, une fille a été prise en flagrant délit de tricherie au Lycée de Pikine lors de l’épreuve d’histoire-Géographie. Modus operandi ? Elle recevait les épreuves corrigées sur son portable par Sms que lui transférait sa sœur. Selon une source policière, celle-ci recevait les épreuves d’une autre fille qui les a obtenues de quelqu’un qui travaille à l’Office de Baccalauréat qui organise l’examen.

Interpellées par la police, les trois filles, en garde à vue au commissariat de Guédiawaye, soutiennent qu’elles ont versé beaucoup d’argent pour obtenir les épreuves. L’enquête policière suit son cours pour démasquer le cerveau de cette opération de tricherie niché à l’Office du Bac.
Dans sa livraison d’hier, le journal Libération a révélé que quatre candidates ont déjà été arrêtées au Centre de Pikine. Alors qu’elles avaient sur leurs portables les épreuves corrigées de toute la matinée du lundi.

Lequotidien


Mercredi 22 Juillet 2015 - 12:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.