contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Trop forts, ces Turcs



Comme l'équipe de France avant elle, la Slovénie a subi la loi de la Turquie (95-68), ce mercredi soir à Istanbul, en quarts de finale du Mondial 2010. Plus puissants et diaboliquement plus adroits, les joueurs de Bogdan Tanjevic ont plié l'affaire en un quart-temps avant de dérouler leur basket. La Serbie, qui a éliminé l'Espagne (92-89), peut trembler à trois jours des demi-finales.



Trop forts, ces Turcs
Après une semaine et demie de compétition, une question s'impose: que faire contre la Turquie ? Franchement, pas grand-chose. L'équipe de France n'avait pas trouvé de solutions en huitièmes de finale. En quarts, ce mercredi soir à Istanbul, la Slovénie est elle aussi restée bouche bée (95-68).

Devant son public, et avec des joueurs d'une réussite criminelle (71% à deux points, 59% à trois points), les Turcs sont pour l'instant imprenables. Il n'y a absolument rien qui puisse les perturber. La Serbie, tombeuse de l'Espagne sur le fil (92-89), aura peut-être plus d'arguments en demi-finales. Espérons-le, ne serait-ce que pour le suspense.

Car entre Turcs et Slovènes, il n'y en a pas du tout. En un quart-temps, l'affaire était pliée, repassée et rangée au fond du placard. Dix premières minutes de pure folie dans la Sinan Erdem Arena qui ont vu les joueurs de Bogdan Tanjevic calmer d'entrée leurs adversaires avec un 4/5 derrière l'arc. Nachbar a résisté comme il a pu, mais en regardant le tableau d'affichage au moment de regagner son banc pour la première fois (27-14, 10e), il savait déjà que l'aventure s'arrêterait là pour lui et ses partenaires. Cruel mais logique.


Ilyasova fait la loi



Meilleure défense de ce Championnat du monde 2010, "son" Mondial, la Turquie n'a pas montré la moindre faille. Il faut dire qu'avec une vingtaine de points d'avance dès le milieu du deuxième quart, les éventuels défauts ne sautent pas aux yeux. N'empêche, avec deux armes de destruction massive comme Ilyasova (19 points, 5 rebonds) et Turkoglü, et des joueurs de complément du calibre de Güler, Onan, Erden et Tunçeri, le collectif turc est blindé jusqu'à la moelle. Malgré les efforts de Becirovic avant la pause, les coéquipiers de Lakovic s'en sont aperçus et étant punis à chaque fois qu'ils ont tenté de réagir (50-31, 20e).

Le troisième quart-temps, également à sens unique, n'a été qu'une formalité de plus pour les Turcs, qui ont encore accentué leur avance. Le gène du relâchement n'est visiblement pas dans l'ADN d'Ilyasova, qui en a profité pour compléter sa feuille de statistiques, et Erden a enfoncé le clou d'un dunk massif qui a fini d'assommer les hommes de Mehmed Becirovic (71-43, 30e). Comme face aux Bleus au tour précédent, la Turquie a ensuite à peine calmé le jeu, permettant à la Slovénie, guidée par Nachbar (16 points, 3 rebonds) et Becirovic (16 points, 4 rebonds) de sauver un peu la face. Un moindre mal, tellement elle a été piétinée. Reste à voir si la Serbie saura faire mieux. Avant, peut-être, une finale contre les Etats-Unis qu'ici, tout le monde attend.



Source Sports.fr

M.S.

Mercredi 8 Septembre 2010 - 21:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.