contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



UCAD : le recteur annonce une carte d'étudiant "unique et numérisée"





UCAD : le recteur annonce une carte d'étudiant "unique et numérisée"
L’Etat envisage de mettre en place, dès la prochaine année universitaire, une carte d’étudiant "unique, multi-annuelle, multi-service et numérisée", pour une meilleure articulation des services sociaux, pédagogiques et bancaires, a annoncé vendredi le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), Ibrhima Thioub.

‘’Je précise que l’UCAD travaille pour la mise en place d’une carte d’étudiant unique, multi-annuelle, multi-service et numérisée, dans la dynamique de normalisation ’’, a-t-il dit lors d’une conférence de presse.

Selon lui, l’université de Dakar travaillera avec le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) et les institutions bancaires en vue de cette modernisation des cartes d’étudiant.

‘’En attendant des cartes sécurisées seront disponibles pour tout étudiant régulièrement inscrit’’, a-t-il ajouté.

Il a par ailleurs signalé que la première liste des nouveaux bacheliers orientés est déjà disponible sur le site Campusen.

‘’L’UCAD, sur un quota de 22 000 bacheliers prévus, en a reçu 21.949 pour 12.750 places déclarées par les établissements où l’accès n’est pas basé sur un concours d’entrée’’, a-t-il précisé.

Il a aussi signalé que le paiement des frais d’inscription a déjà démarré au niveau des réseaux de transfert d’argent.

Ibrahima Thioub indique que ‘’la date limite impérative des frais d’inscription, pour les bacheliers orientés sur cette première liste, est fixée au 5 octobre’’.

Il a indiqué qu'un réaménagement du calendrier pédagogique est en vue, afin de permettre aux étudiants et aux enseignants de finir, dans des ‘’conditions optimales’’, l’année académique en cours et démarrer celle à venir.

Aps


Samedi 27 Septembre 2014 - 08:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.