contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ucad - 3 pavillons neufs de 1044 lits, 140 appartements: Macky installe étudiants et professeurs dans un luxe





Ucad - 3 pavillons neufs de 1044 lits, 140 appartements: Macky installe étudiants et professeurs dans un luxe
Un luxe insolent ! C’est la description qu’en donnent certains visiteurs qui se sont rendus sur le campus de l’Ucad où le président Macky Sall doit procéder, demain vendredi, à l’inauguration de trois (3) pavillons flambant neufs de 1044 lits, et de 140 appartements pour les professeurs.

Il faut rappeler que la réalisation de ces édifices flambant neufs entre dans le cadre de l’élargissement de la carte universitaire de l’Ucad. Pour les 3 pavillons, l’Etat a casqué coûté pas moins de 5 milliards de FCfa. Les travaux, exécutés à 99% ont de quoi réjouir Socé Diop Dione, directrice générale de l’Agence des constructions des bâtiments et édifices publics (Acbep), en visite sur les lieux.

Les étudiants ont le choix entre l’eau chaude et l’eau froide

«Des lits superposés, des armoires avec étagères, des ventilateurs incorporés, une table… Des fenêtres en vitres éclairées à la lumière du soleil, qui donnent une belle vue. Dans les salles de bain, les étudiants vont choisir entre le chaud et le froid (eau : ndlr). Au Rez-de-chaussée, deux chambres complètent le tableau dans chaque pavillon, destinées aux personnes à mobilité réduite», décrit le quotidien L’Observateur qui a pris part à la visite des locaux, hier. «Le délai d’exécution des travaux était de six mois, mais par la suite, il y eu un délai supplémentaire de 3 mois. L’entrepreneur est dans les délais», renseigne Socé Diop Dione qui a également visité la Cité des enseignants sur la route de Ouakam qui abrite 140 appartements répartis dans huit (8) étages.

La directrice de l’Acbep d’annoncer 3000 lits pour l’ensemble des universités du pays.


Jeudi 30 Juillet 2015 - 13:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.