contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com - L'Oiseau qui survole toute l'Actualité







Un policier pédophile démasqué grâce à une voyante





Un policier pédophile démasqué grâce à une voyante
Un agent de la police de New York a été démasqué par une voyante qui ne l'a jamais vu, révèle le New York Daily News. Son procès se tient en ce moment à Brooklyn.

Les actes de dépravation du Sergent Alberto Randazzo, 38 ans, ont été mis au jour après que Jenny Zerello, sa petite amie de l'époque, a trouvé des preuves de ses agissements sur son téléphone portable et son ordinateur. L'homme parvenait à convaincre des femmes rencontrées sur le net à abuser sexuellement d'enfants. L'un d'entre eux n'était âgé que d'un an. Le policier a conservé les photos et vidéos de ces abus.

Mise sur la piste par la voyante de sa mère
Jenny Zerello a témoigné devant la Cour fédérale de Brooklyn le 18 février, expliquant qu'elle avait fait la connaissance de Randazzo sur un site de rencontres en octobre 2012. La manière dont elle a découvert que son compagnon était un pédophile est pour le moins originale. Elle sortait avec Randazzo depuis trois mois lorsqu'elle a offert à sa mère une séance chez une voyante. "La voyante a dit à ma mère que je fréquentais une personne très mauvaise, que j'étais en danger et qu'il fallait que je m'en sépare", a indiqué Jenny à la Cour.

Doutes
L'ex-compagne d'Alberto Randazzo a précisé à la Cour qu'avant ces révélations de la voyante, elle avait déjà nourri des doutes sur son compagnon au sujet de son attrait pour les enfants, notamment lorsqu'à une fête de famille il avait passé tout son temps avec une fillette de sept ans.

Photos et vidéos pédopornographiques
Une nuit, elle a donc profité du sommeil de Randazzo pour s'emparer de son téléphone après avoir deviné le code d'accès: son matricule de policier. Jenny Zerello a également trouvé sur l'ordinateur de son compagnon des photos et des vidéos pédopornographiques qu'elle s'est empressée de fournir au Bureau des Affaires internes de la Police de New York.

Trois femmes arrêtées
Suite à l'arrestation d'Alberto Randazzo en 2013, trois femmes ont été arrêtées depuis, accusées de s'être rendu coupables d'agressions sexuelles sur des enfants lors de séances sur Skype organisées par le policier. L'une d'entre elles, une femme de 57 ans, avait rencontré Randazzo via le site Ashley Madison et avait abusé à sa demande de son petit-fils de 8 ans, après l'avoir drogué.

Le policier risque 15 ans de prison.

7sur7






Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.





Les plus récentes



TWITTER