contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Une jeune fille de 14 ans est trahie par son journal intime, parcouru par sa mère



À l'image des adolescents occidentalisés, qui racontent dans les moindres détails leur vécu quotidien dans leur journal intime. Y. Manga, âgée de 14 ans, a été trahie par ses écrits. En effet, c'est alors qu'elle était en vacances chez son père, que sa mère a découvert par hasard, qu'elle avait été violée à l'âge de 6 ans par un voisin de ce dernier.



Une jeune fille de 14 ans est trahie par son journal intime, parcouru par sa mère
En paraphant dans son journal intime ses secrets de jeunesse, notamment les ébats sexuels qu'elle a eus avec un certain Babacar Ndiaye, un voisin à son père, Y Manga ne se doutait certainement pas que sa mère allait, un jour, mettre la main sur ce cahier. En effet, comme chaque année, la jeune fille qui vit avec sa mère à Keur Massar, passait ses vacances à Ouakam, chez son père. Et selon la dame qui devra s'expliquer à la barre du tribunal des flagrants délits, le 13 août prochain, date de renvoi du procès, c'est lorsqu'elle rangeait les bagages de sa fille qu'elle est tombée sur son journal intime. Prise de curiosité, elle a ouvert le livre pour connaître les petits secrets de sa fille.

Une curiosité qui a failli lui causer une syncope, puisqu'elle est tombée des nues, lorsqu'elle a lu les pages où sa fille indiquait qu'elle avait été violée à l'âge de 6 ans par un certain Babacar Ndiaye, voisin à son père. Convaincue que sa fille était en danger, puisque ce dernier habitait toujours sur les lieux, la dame qui craignait que le mis en cause n'abuse encore d'elle, n'a pas hésité à rappliquer à Ouakam. Elle a donc débarqué matinalement chez le père de sa fille, le 19 juillet dernier.

Et il faut dire que ses craintes se sont confirmées car, lorsqu'elle a frappé à la porte, dira-t-elle, c'est le mis en cause, qui avait une petite serviette autour des reins, qui lui a ouvert alors que sa fille refermait furtivement sa braquette se précipitait pour aller rejoindre la chambre de son père, absent des lieux.

Soumise à un interrogatoire, la jeune fille qui a confirmé les écrits de son journal intime, a également confié à sa génitrice que Babacar Ndiaye l'a encore violée à trois reprises, rien que pour le mois de juillet. Et pour corroborer ses propos, Y Manga qui a donné des dates précises à sa maman a signalé que lorsqu'elle entrait dans la chambre du mis en cause, elle avait avisé sa tante, qui lui a donné son feu vert tout en lui demandant de ne pas durer.

Munie de toutes ces informations, la dame n'a pas hésité à aller demander des comptes au mis en cause. Seulement, pour toute réponse, ce dernier a catégoriquement nié la version de la jeune fille. Des dénégations qui n'ont pas empêché la mère de Y Manga d'aller déposer une plainte, après avoir conduit sa fille à l'hôpital.

En attendant la date de renvoi du procès qui a été fixé au vendredi prochain, pour la comparution de la partie civile, Babacar Ndiaye, croupit en prison.

Source : Le Populaire


Lundi 30 Janvier 2012 - 10:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.