contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



VELINGARA :Deux Gambiens arrêtés en possession de fusils, de cartouches et d’une jumelle





VELINGARA :Deux Gambiens arrêtés en possession de fusils, de cartouches et d’une jumelle
Deux Gambiens, en possession de deux fusils de chasse calibre 12, de deux ceinturons de 39 cartouches de 19 mm, d’une paire de jumelles à prismes, ont été arrêtés par les habitants de Doubirou localité située à 15 km de Vélingara. Les deux quidams ont été remis hier mercredi aux pandores de la brigade de gendarmerie de Vélingara.

C’est aux environs de 20 heures que deux individus en provenance de la Gambie se sont introduits dans le village de Doubirou pour disent-ils, « réparer leur vélo tombé en panne ». C’est ainsi qu’ils se sont présentés à la population comme étant des griots. Mais le paradoxe c’est que les deux quidams avaient par devers eux des armes à feu bien attachées sur la selle du vélo. Ce qui a d’ailleurs aiguisé la curiosité des villageois qui leur ont ainsi demandé leurs pièces d’identité nationale. Les deux hommes n’ayant pas ces documents administratifs ont commencé à tergiverser dans leur réponse. Soupçonnant que ce sont des présumés malfaiteurs, les populations les ont ligotés avant de les conduire auprès du chef de village. Ce dernier n’a pas tardé à saisir Gor Mack Diop, le commandant de la brigade de gendarmerie de Vélingara. Ainsi, sous la conduite de Babacar Diallo, adjoint au commandant de la brigade gendarmerie de Vélingara, les pandores se sont rendus sur les lieux pour embarquer les deux bandits. Soumis au feu roulant des questions d’un enquêteur, les deux malfaiteurs, Boubacar Cissé âgé de 23 ans et Abdourahmane Baldé, âgé de 22 ans tous habitant la ville de Bansang en Gambie, ont avoué avoir acheté les armes auprès d’Elhadj Cissé en Gambie pour la somme de 7 000 dalassis. Ces armes étaient d’ailleurs destinées à la revente, ont-ils fait savoir. Ainsi, en sus des deux fusils de chasse de marque HUGLU et REKAL, les gendarmes ont trouvé par devers eux, un ceinturon de 39 cartouches de 19 mm, un ceinturon TAP militaire, une paire de jumelle, un panneau solaire. Les deux bandits ont été mis en garde en vue en attendant d’être présentés au procureur de la République qui va statuer sur leur sort Il faut dire que les mois derniers, les hommes du commandant de la brigade de gendarmerie de Vélingara ont, malgré leur manque de moyens logistiques, mis hors d’état de nuire une bande de malfaiteurs transfrontaliers composée de Maliens, d’Ivoiriens et de Sénégalais qui écumaient le département de Vélingara

L'Office

Jeudi 23 Août 2012 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.