contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



VICTIME D’UN VOL : Abdoulaye Fofana Seck de la Rts perd plus de 4 millions de FCfa



Le journaliste de la Rts a été victime d’un vol dans son domicile. Il a perdu deux mallettes contenant la somme de 1,5 million de FCfa, trois chèques, l’un de 300 000 FCfa, l’autre de 600 000 FCfa et un dernier vierge, mais signé, et des parures en or d’une valeur de 2 millions de FCfa. En fait, c’est un certain Arcel Coly, chargé de peindre le domicile, qui est accusé du vol. Mais il a nié sur toute la ligne.



VICTIME D’UN VOL : Abdoulaye Fofana Seck de la Rts perd plus de 4 millions de FCfa
Le journaliste de la Radio télévision sénégalaise (Rts), Abdoulaye Fofana Seck, était, hier, devant le tribunal départemental. Mais son procès est renvoyé à demain vendredi pour la production de l’acte d’Etat-civil du témoin, Seynabou Faye, domestique chez le plaignant Abdoulaye Fofana Seck. D’ailleurs, c’est la mineure Seynabou Faye qui a remis les objets au voleur.

Le 30 juin dernier, un individu s’est présenté chez le journaliste. Après s’être renseigné de l’absence du maître des lieux et de son épouse, l’homme a demandé à la domestique Seynabou Faye de lui remettre la mallette qui se trouvait dans la chambre à coucher du couple. Sans hésiter, Seynabou Faye qui est âgée de 16 ans s’exécute sans problème. Le soir, c’est le fils du journaliste qui informe sa mère de ce que la domestique a remis la mallette qu’elle gardait dans sa chambre à un individu. Après vérification, le couple a constaté la disparition de deux mallettes contenant la somme de 1,5 millions de FCfa, trois chèques de 300 000, 600 000 FCfa et un vierge, mais signé. Des parures en or d’une valeur de 2 millions de FCfa ont aussi disparu. Interrogée, la fille qui a remis les objets au voleur avait fait une description de l’individu. Mais, ça ne collait à aucune personne dans l’entourage du couple. Mais le journaliste décide de porter plainte contre plusieurs personnes, dont les trois peintres qu’il avait employés, son ancienne domestique et d’autres personnes. Mais au moment de la confrontation, Seynabou Faye a indexé Arcel Coly qui faisait partie des peintres employés par Abdoulaye Fofana Seck, bien que, renseigne le procès-verbal de gendarmerie, le signalement descriptif est différent de celui-ci.

Arrêté et entendu, Arcel Coly a réfuté la prévention pour laquelle il a été détenu. Il a expliqué aux enquêteurs qu’il n’a rien à voir avec ce vol. N’empêche, il a été inculpé de vol et a été placé sous mandat de dépôt. Cependant, Arcel Coly a comparu, hier, libre pour avoir bénéficié d’une liberté provisoire. Les autres personnes qui étaient visées par la plainte ont été mutées en témoin. Le procès qui devait se tenir hier a été renvoyé au 23 juillet prochain pour la production de l’acte d’Etat-civil du témoin mineur Seynabou Faye et la comparution de son civilement responsable.

MAKHALY NDIACK NDOYE
Lobservateur

PiccMi.Com

Jeudi 22 Juillet 2010 - 08:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.