contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



VIDEO RESOLUTION DU M23: les membres du M23 ont signe une resolution contre la candidature de wade



Le Mouvement du 23 juin (M23) a démarré hier, jeudi 17 novembre à Dakar sa campagne nationale et internationale de signatures de sa résolution contre la candidature jugée inconstitutionnelle du président sortant, Abdoulaye Wade. C’était en présence de la quasi-totalité des leaders de l’opposition membres du mouvement, de la société civile et de diverses personnalités ayant adhéré au M23.



VIDEO RESOLUTION DU M23: les membres du M23 ont signe une resolution contre la candidature de wade
Le Mouvement du 23 juin (M23) qui s’active contre la candidature du président sortant, Abdoulaye Wade a renouvelé hier, jeudi 17 novembre à Dakar son appel. Posant un jalon nouveau, il a lancé hier lors d’une cérémonie qui a réuni le gotha de l’opposition, des membres de la société civile et diverses personnalités du monde des affaires, des Lettres, des Arts et de la culture. De Moustapha Niasse de l’Alliance des forces du progrès (Afp) à Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste (Ps) en passant par Macky Sall de l’Apr, Idrissa Seck de Rewmi au candidat Ibrahima Fall, de l’ancienne égérie du Parti démocratique sénégalais (Pds) en rupture de ban, Aminata Tall, tous étaient là en dépit des tensions qui traversent la classe politique à mesure qu’approche la présidentielle. Les principaux challengers du camp de la majorité actuelle à la future présidentielle étaient là. Ils font ainsi front commun contre la candidature du président sortant, en attendant de se « tassaro » (de se disperser) peut être.

Pour l’heure, le M23 qui regroupe les principales figures de l'opposition et des acteurs de la société civile, de larges franges du pays et de sa diaspora a réinvité le président Wade à ne pas se présenter. Dans une résolution signée hier, jeudi matin 17 novembre, il a demandé à Abdoulaye Wade de renoncer à participer au scrutin de février prochain, au motif que la Constitution dont il est le premier garant le lui interdisait.


La résolution signée le premier jour par 23 leaders, rappelle les termes de la loi fondamentale, notamment en ses articles 27 et 104 qui limitent à deux le nombre de mandats et appliquent la limitation à celui commencé en 2000. La résolution rappelle aussi que Wade lui-même avait déclaré en 2007 avoir bloqué le nombre de mandats et ne pas pouvoir se représenter au scrutin suivant.


Dans ce texte, les membres du M23 demandent solennellement à Abdoulaye Wade de renoncer à présenter sa candidature. Ils appellent également les citoyens sénégalais à agir par des voies légales, démocratiques et pacifiques pour « empêcher le président Abdoulaye Wade de prendre le risque dangereux d’une candidature inconstitutionnelle ».


Selon le M23, cette candidature « jetterait le discrédit sur l’image internationale du Sénégal » et « plongerait le pays dans la violence et le chaos ».

par Madior FALL
source: SudQuotidien
video: xalima.sn


Vendredi 18 Novembre 2011 - 10:26



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.