contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


[ VIDEO ] Salif Kéita chante sa différence


"Dès l’âge de 5 ans, j’ai tout de suite su que je n’étais pas comme les autres". A 60 ans, Salif Keïta sort son troisième album, baptisé La différence. Ce n’est plus sa situation personnelle qui l’inquiète, mais celle de tous ces semblables, les albinos. Ces Africains blancs dont la peau est dépigmentée sont victimes d’un véritable massacre, pour tenter de s’approprier leurs prétendus pouvoirs magiques




[ VIDEO ] Salif Kéita chante sa différence
"Mon père, dans mon enfance, m’a rejeté d’abord avant de comprendre. Il était comme les autres. Il n’avait pas compris pourquoi j’étais blanc. Par la suite, il est devenu mon plus grand supporter. Et il a séché toutes les larmes qu’il m’avait fait couler", raconte Salif Keita. Mais "je croyais qu’au fil du temps, les albinos allaient vivre de mieux en mieux. Et c’est le contraire qui arrive", s’indigne-t-il. "Au XXIe siècle, je vois encore qu’il y a des sacrifices humains. On vend le sang des albinos, leurs cheveux, leurs membres…", rappelle l’artiste.

"Je suis un blanc / Mon sang est noir / Et moi j’adore ça / C’est la différence qui est jolie", chante Salif Keita :

Salif Keita a composé la chanson "La différence" en français et en bambara, qui est parlé au Mali .

Pour en finir avec le massacre des albinos, Salik Keita a aussi créé une association spécialisée. Son unique cheval de bataille : l’information d’un public le plus large possible, en Afrique et dans le reste du monde.

Salif Keita, La différence, Emarcy/ Universal Jazz, sortie le 16 novembre.

Source: europe1.fr Via Dakarmusique.Com

[ VIDEO ] Salif Kéita chante sa différence




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV