contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



VOL MULTIPLES, TENTATIVE DE VOL COMMIS LA NUIT AVEC ESCALADE : Amputé de la jambe droite, Issa Diakité, commet des vols pour… payer ses ordonnances





VOL MULTIPLES, TENTATIVE DE VOL COMMIS LA NUIT AVEC ESCALADE : Amputé de la jambe droite, Issa Diakité, commet des vols pour… payer ses ordonnances
Amputé de la jambe droite, Issa Diakité semble ne pas se soucier de son état. Sinon, comment expliquer qu’il se permette de commettre plusieurs vols, au point d’inciter son voisin de chambre Younouss Traoré à suivre ses pas. Ayant tous les deux été déférés au parquet pour vol multiples , tentative de vol commis la nuit avec escalade, ce dernier, qui a été pris en flagrant délit dans la chambre de la dame Garmy Diop, a expliqué devant les limiers, qu’il a été inspiré par Issa Diakité. A l’en croire, à deux reprises, il avait vu son voisin de chambre handicapé, réussir avec brio, les vols qu’il commettait dans la maison voisine, avant d’écouler facilement son butin . C’est donc, dira t’il, pour se faire de l’argent comme lui, qu’il a également tenté sa chance en escaladant le balcon, pour se retrouver dans la chambre de sa voisine Garmy Diop. Mais raconte t’il, n’ayant trouvé aucun objet intéressant dans la cuisine et dans la chambre de cette dernière, il s’apprêtait à rebrousser chemin, lorsqu’il a eu la malchance de buter sur le lit de cette dernière, qui s’est aussitôt réveillé. Pour sa part, Younouss Traoré avait lui, attendu qu’il y’ai un baptême dans la maison voisine, pour y commettre un vol. C’est ainsi qu’il y a dérobé l’ordinateur portable de l’étudiante Fatou Diagne, avant de revenir quelques jours plus tard, pour y voler une bouteille de gaz butane de 12 Kg. Ayant l’habitude de refiler son butin au sieur Serigne Ngingue à qui, il revendait les objets volés à un vil prix, le handicapé a expliqué devant les hommes du commissaire Fall, qu’il ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve cet homme . Selon lui, ce dernier avait pitié de lui et lui rachetait tous les objets qu’il lui présenté, dés lors qu’il lui disait, que c’était pour se payer ses ordonnances. Finalement, il a été déféré au parquet en même temps que son voisin de chambre,mais également le receleur Serigne Ngingue.
Ndèye Anna NDIAYE

source: Le Populaire


Samedi 21 Janvier 2012 - 16:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.