contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Vers une institutionnalisation de la Journée de la solidarité des Douanes





Vers une institutionnalisation de la Journée de la solidarité des Douanes
La Journée de la solidarité dédiée par l'administration des Douanes aux orphelins et veuves de ses agents sera ''institutionnalisée'', a annoncé, samedi à Dakar, le directeur générale des Douanes, Mouhamadou Makhtar Cissé.

‘’Cette Journée de la solidarité sera institutionnalisé. Et chaque année, nous allons l’organiser sur un nouveau thème, avec un autre format, car [...] les enfants vont grandir’’, a affirmé M. Cissé.

''Nous avons une obligation morale de les (enfants orphelins et veuves) prendre en charge et de les assister du mieux que nous pouvons. Donc, nous allons évoluer avec eux et les accompagner. Nous ne les lâcherons jamais’’, a-t-il soutenu.


‘’Nous avons un fonds de soutien à l’enfance orpheline qui, dans les cinq dernières années, a eu à distribuer 196 millions de francs CFA, au titre de bourses et aides scolaires, aux orphelins. Ce qui est à la fois beaucoup et peu par rapport à nos moyens’’, a-t-il ajouté, lors d'une manifestation dédiée aux enfants orphelins et veuves de l'administration des Douanes.


''Nous voulons aller loin, vers une fondation qui va les prendre en charge. [...] Il y a des besoins primaires tels que manger, se loger et se soigner’’, a-t-il affirmé, expliquant qu'une fondation permettrait aux Douanes de mieux venir en aide aux orphelins et veuves.

L'administration des Douane travaille à la réalisation du projet de fondation, selon M. Cissé.


''Plus de mille orphelins et veuves venus de toutes les régions du Sénégal'' ont pris part à la Journée de solidarité, a-t-il indiqué.

APS

Dimanche 8 Juillet 2012 - 09:50



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.