contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Vidéo: Magal 2018 l'intégralité du discours de Aly Ngouille Ndiaye






Cérémonie officielle : Aly Ngouille Ndiaye sollicite au nom du chef de l’Etat des prières au Khalife pour une présidentielle apaisée

Le Cérémonie officielle marquant la clôture de la 124 ème édition du Magal de Touba a lieu en fin de la matinée. Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye qui a conduit la délégation gouvernementale, a sollicité au nom du président de la République des prières pour une élection présidentielle apaisée dans quelques mois au Sénégal.
D’emblée le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye a présenté les condoléances de la nation au Khalife général des Mourides à la suite du rappel à Dieu de Sokhna Bally Mbacké. Il a, à l’occasion salué, l’assistance de Serigne Mountakha Mbacké à la défunte en dirigeant, lui-même, la prière mortuaire jusqu’à son inhumation à côté de sa sainte mère Sokhna Maïnouna Mbacké. « Votre assistance à Sokhna Bally malgré un emploi de temps très chargé à cause du Magal, est un acte riche d’enseignements", s’est félicité Aly Ngouille Ndiaye avant de déclaré : "Aujourd’hui nos pensées vont également à votre prédécesseur Serigne Sidy Mactar Mbacké".
Après avoir fait un rappel historique de la mission de Cheikh Ahmadou Bamba, Aly Ngouille Ndiaye a réitéré l’engagement du chef de l’Etat à poursuivre les projets de modernisation de la ville sainte de Touba. "Les besoins de Touba en infrastructures routières, en assainissement, en éclairage… s’accroissent de jour en jour parce que chaque talibé veut venir vivre à côté de Serigne Touba", fait-il remarquer avant de solliciter des prières pour la réalisation des projets du chef de l’Etat dans la ville sainte de Touba et pour une élection présidentielle apaisée qui aura lieu au Sénégal dans quelques mois.


PiccMi.Com

Lundi 29 Octobre 2018 - 17:05



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.