contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Voici Dinah Salifou Camara, Roi du Rio Nunez , en exil à Saint-Louis avec ses fils





Voici Dinah Salifou Camara, Roi du Rio Nunez , en exil à Saint-Louis avec ses fils
Dinah Salifou, Roi du Rio Nunez : que l’on voit sur cette photo en “exil” à Saint-Louis avec ses fils, porte peut-être le sabre constellé de pierres précieuses que lui offrit le shah de Perse lors de l’exposition universelle de 1889 à Paris. Mohammad Dinah Salifou régna à partir de 1887 sur les Nalous dans la région dite des Rivières du Sud. Dans cette région troublée Dinah Salifou souhaitait marquer son indépendance vis-à-vis des Français, tout en sollicitant occasionnellement leur appui. Son règne a sans cesse été marqué par cette ambivalence. Considéré à la fois comme comme un grand résistant, il est également jugé naïf pour s’être laissé abuser par la générosité intéressée des puissances coloniales. Ainsi, le gouverneur des Rivières du Sud, le Dr. Bayol, l’invita à Paris pour l’exposition universelle qui vit l’érection de la tour Eiffel. Ce voyage constitua un émerveillement, mais lui fatal. Pendant son absence, les troubles reprirent de plus belle dans la région, à l’instigation de son cousin Tocba. Dinah sollicita une nouvelle fois le soutien des Français. Ne l’obtenant pas, il finit par faire exécuter son rival, à la demande expresse du commandant de cercle Opigez qui voulait voir cesser les troubles. Pourtant les Français ne lui en furent pas reconnaissants. Au contraire, il fut assigné à résidence à Saint-Louis où il s’éteint dans la misère en 1897.

SENEGALMETIS

PiccMi.Com

Vendredi 13 Février 2015 - 19:16



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Février 2015 - 20:27 PHOTO SOUVENIR - Dakar des années 50


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.