contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Xane D’Almeida, meneur des Lions : «Si le Sénégal veut être compétitif, il faut qu’il ait 12 joueurs compétitifs»





Xane D’Almeida, meneur des Lions : «Si le Sénégal veut être compétitif, il faut qu’il ait 12 joueurs compétitifs»
A la fin du tournoi, nous avons accroché Xane D’Almeida pour un bilan à chaud de l’Afrobasket 2015. Tout en se félicitant du niveau du tournoi, le meneur des Lions estime que le Sénégal peut espérer reconquérir le titre continental à condition d’avoir 12 joueurs compétitifs.

Finalement, le Sénégal termine à la quatrième place. C’est une grosse déception ?
Effectivement ! On avait envie de faire un bon match. On est déçu du résultat final.

Comment avez-vous trouvé le niveau du tournoi ?
C’était un bon tournoi, un tournoi de haut niveau avec des équipes organisées. Ça évolue d’année en année. Il y a de plus en plus de joueurs de haut niveau. C’est difficile de savoir qui doit gagner. Nous avons donné le maximum. On a quand même fait un bon tournoi dans l’ensemble. Mais on a des regrets quand même.

Vous sentez-vous seul au poste de meneur des Lions ?
Je ne me sens pas seul. Il y a des joueurs de haut niveau capables de jouer. Après, c’est une histoire de chance et de confiance. Le coach fait ses choix, on exécute.

Vous auriez sûrement souhaité être aidé un peu plus ?
Bien sûr que c’est bien d’avoir un peu de repos. Si le coach estime qu’il n’y a pas besoin de repos, je donne tout ce que je peux. J’ai tenu le rythme. Après, dans les années à venir, si le Sénégal veut être compétitif, il faut qu’il ait 12 joueurs compétitifs. On voit les grosses équipes, elles tournent à plusieurs joueurs dans des compétitions comme ça.

Qu’est-ce qui manque au Sénégal pour être champion d’Afrique ?
Il manque beaucoup de choses. Les infrastructures, le professionnalisme. Ça se développe de plus en plus. D’année en année, ça va un peu mieux. Il nous reste quand même un fossé à remplir pour arriver au niveau par exemple de l’Angola, plusieurs fois champion d’Afrique. Pas en tant que joueurs, mais au niveau de la préparation, du professionnalisme.

Comment voyez-vous votre avenir au sein des Lions ?
Je ne sais pas. La façon dont se passent les choses, on verra bien. Je ne sais pas comment je vais enchaîner mes saisons. Comment le temps de jeu sera réparti. Tout cela entre en jeu. Il y a aussi le tournoi préolympique. Je ne sais comment seront les gens l’année prochaine. Je ne sais pas si tout le monde sera là…

Vous allez quand même disputer le tournoi préolympique ?
Oui ! Comme pour dire que tout n’est pas à mettre à la poubelle. Notre objectif, ce n’était vraiment pas cela. On s’était fixé un objectif un peu plus haut. Mais c’est comme ça, c’est la loi du sport. On va se remobiliser.

Lequotidien


Mardi 1 Septembre 2015 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.