contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Abdou Diouf publie ses memoires le 14 novembre





Abdou Diouf publie ses memoires le 14 novembre
PICCMI.COM- C’est le 14 novembre prochain que Njol Diouf va publier ses Mémoires. C’est JA qui donne l’info. Ainsi à deux semaines de son départ de la tête de l’organisation internationle de la Francophonie (Oif), l’ancien prési des Sunugaaliens va retracer sa vie. JA rappelle que c'est dans le plus grand secret qu'Abdou Diouf travaillait depuis plusieurs mois à cette autobiographie, qui paraît aux éditions du Seuil. Il y retrace son parcours depuis Louga, sa ville natale, et Saint- Louis, où il a grandi, jusqu'à l'Oif, dont il est le secrétaire général depuis 2003. Mais c'est sur les longues années qu'il a passées à la tête du Sénégal, en tant que Premier ministre (1970- 1980), puis en tant que président de la
République (1981-2000), que l'on trouve les révélations et les anecdotes les plus savoureuses.

Longtemps réticent à l'idée de se raconter, par pudeur, mais aussi par crainte d'interférer dans la vie politique sénégalaise, (Njol) Diouf, qui a eu 79 ans en septembre, a fini par céder aux pressions de son entourage, à commencer par celles de son épouse et de ses enfants. Et depuis que (Wax waxeet Wade) a abandonné la présidence du (Sunugaal), en avril 2012, l'homme se sentait plus libre de revenir sur l'épisode douloureux de sa défaite en mars 2000 face au même (3W). Hamidou Sall, son ami et chargé de mission à l'Oif, a joué un rôle clé dans la naissance de cet ouvrage. Figure des lettres sénégalaises, poète, Sall passe pour l'héritier spirituel et littéraire de Léopold Sédar Senghor. Or c'est parce qu'il a ses entrées au Seuil, qui a publié l'oeuvre poétique de Senghor, que Hamidou Sall a mis en contact l'ancien président Diouf avec l'un des éditeurs de cette maison, Jean-Christophe
Brochier.

Le Populaire


Samedi 8 Novembre 2014 - 09:07



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.