contenu de la page



Affaire des armes iraniennes: Le gouvernement esquive la piste gambienne



S’il est établi que les armes lourdes qu’utilise le Mfdc sont d’origine iranienne, le pays par lequel ces minutions transitent reste encore inconnu. Du moins, d’après les autorités sénégalaises qui donnent encore leur langue au chat sur la question en attendant le verdict du Conseil de sécurité de l’Onu.



Affaire des armes iraniennes: Le gouvernement esquive la piste gambienne
Il est certes, officiellement établi que les rebelles du Mouvements démocratiques de Casamance (Mfdc) disposent d’armes sophistiquées qui ont causé la mort de soldats sénégalais. De même que l’origine de ces armes qui, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, proviendraient d’Iran. Mais le pays par lequel transitent ces munitions reste le grand inconnu. Du moins, selon le ministre des Affaires étrangères du Sénégal. Interpellé hier, en marge de la 4ème session de la Commission consultative Gambie/Sénégal, sur la question des armes qui auraient transité par la Gambie Madické Niang répond : ‘Je ne vous affirme pas que les armes ont transité par la Gambie. Nous ne parlons pas de la Gambie mais plutôt de l’Iran.’ D’ailleurs, ajoute le ministre d’Etat, ‘le Conseil de sécurité (de l’Onu) est saisi et nous attendons qu’il se prononce sur la question.

C’est pourquoi, nous ne pourrons pas parler d’armes qui transiteraient par tel ou tel pays’. Selon lui, le plus important, c’est que le ministre iranien ait reconnu avoir livré des armes et que les cargaisons saisies au Nigéria étaient des munitions. Alors, ’nous avons considéré que tout cela ne pouvait pas se faire sans que le Sénégal ne soit informé (…). Le Sénégal est un pays qui tient à se faire respecter. Chaque fois que nous retenons des comportements inamicaux et inacceptables, nous en tirons la conséquence qui est de rompre les relations diplomatiques avec ce pays’. Pour justifier cette décision de rompre avec l’Iran, le ministre renvoie au rapport du chef d’Etat-major de l’armée qui, indique-t-il, ‘considère que les rebelles sont surarmés et disposent d’armes sophistiquées’. Et, poursuit M. Niang, ‘les recoupements que plusieurs sources dignes de foi ont eu à faire prouvent que ces armes proviennent d’Iran. A partir de ce moment, le Sénégal ne peut pas continuer à entretenir des relations avec un pays qui œuvre pour le déstabiliser, pour remettre en cause sa sécurité intérieure’.

Sur les projets dans lesquels les deux pays sont engagés, le ministre des Affaires étrangères dédramatise : ‘Si l’Iran n’est plus à nos côtés, nous avons d’autres possibilités avec d’autres partenaires. Car le Sénégal est un pays qui pratique une coopération diversifiée. Chaque fois que nous avons un problème avec un partenaire, nous pouvons nous retrouver avec d’autres.’

C’est en novembre 2010 que les autorités nigérianes ont saisi une cargaison d’armes lourdes provenant d’Iran et dont le connaissement porte l’adresse de Kanilay (village natal du président gambien). La Gambie dément ces affirmations selon lesquelles cette cargaison d'armes d'Iran lui était destinée et s'en est vivement prise au Sénégal, l'accusant de monter une campagne contre elle. Pour y voir clair, le chef de l’Etat Abdoulaye Wade, à la suite du Nigéria, avait adressé une correspondance au Conseil de sécurité de l’Onu via le président américain, Barack Obama.

Yakhya MASSALY
Walf

PiccMi.Com

Jeudi 24 Février 2011 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9