contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Agalawal aux comédiens sénégalais: " produisez-vous en français, le Wolof ne suffit pas !"



PICCMI.COM-L'humoriste ivoirien Ignace Kra Kobenan alias Agalawal, de visite à Ziguinchor (région sud du Sénégal) a invité ses homologues sénégalais à faire leurs créations en langue française pour s'ouvrir au reste du monde.



Agalawal aux comédiens sénégalais: " produisez-vous en français, le Wolof ne suffit pas !"
Il y a beaucoup d'humoristes et de comédiens très talentueux au Sénégal, a fait remarquer celui qui se nomme l'Ambassadeur Agalawal citant les noms de Saneh, Kader Pichinini, Kouthia entre autres. Mais, suggère-t-il, ils doivent adapter leurs créations en français.

Le Wolof, dit-il, est une langue intéressante qui fait l'identité culturelle mais jouer tout le temps avec celle-ci, "isole un peu du monde". Un humoriste, enseigne-t-il, doit s'ouvrir au monde. La possibilité de traduire le Wolof existe quand on est comédien de groupe ou acteur de cinéma. Mais, c'est irréalisable quand on est humoriste car personne ne peut traduire vos propos sur scène pour le public qui ne comprend pas cette langue sénégalaise.

Du coup, précise l'ivoirien qui a une maîtrise en anglais, les comédiens sénégalais sont isolés du monde. Prenant en exemple Kader Pichinini, Agalawal le qualifie comme étant l'une des exceptions parce qu'il joue en français contrairement à Saneh qu'il a rencontré en Côte-d'Ivoire et qui jouait en Wolof pour les sénégalais de l'étranger.

En vérité, soutient-il, c'est comme si Saneh n'a pas voyagé car il n'a rencontré qu'un public sénégalais. "Si je jouais dans mon patois (langue ivoirienne), personne n'allait m'inviter au Sénégal" argumente l'humoriste.

Agalawal se dit frustré quand il voit Kouthia et les autres comédiens sénégalais se produire qu'en Wolof ne donnant pas la chance aux non sénégalais d'en profiter. "Ils sont de bons chroniqueurs mais qu'ils nous égaient en français" insiste-t-il.

Le Quotidien





Mardi 24 Juin 2014 - 13:49



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.