contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Ces mots et expressions qui font le Sénégal « DU MA JEND JAANI PAX » : La prudence face à la duperie





Ces mots et expressions qui font le Sénégal « DU MA JEND JAANI PAX » : La prudence face à la duperie
Utilisé souvent dans une transaction financière ou dans une relation de confiance, le proverbe « du ma jend jaani pax » se traduit, d’après Massamba Guèye, docteur ès-Lettres, spécialiste de la littérature orale, par je n’achèterai pas un serpent qui est encore dans son trou. Autrement dit, cela veut dire que je ne peux pas croire en des choses que je n’ai pas vu », explique-t-il. En effet, lorsqu’une personne dit à quelqu’un qui vend un serpent et qui est dans un trou, « du ma jend jaani pax » (je ne peux acheter un serpent qui est dans un trou), cela signifie que l’on exprime un doute sur la sincérité de l’autre. « Par exemple, quand un commerçant vous dit : “dans le marché de Sandaga, monsieur, il y a un réfrigérateur au magasin, si vous voulez je vous l’apporte, donnez moi les 100.000FCfa”, l’acheteur vous dira : “je ne vous remettrai l’argent que lorsque j’aurai ma facture”, « du ma jend jaani pax », car le réfrigérateur est encore au magasin qui symbolise ici le trou », confie M. Guèye. En décortiquant le proverbe, cela veut dire que le serpent, c’est le danger de la morsure. Celui qui n’a pas le serpent ne te vendra que la morsure parce qu’on ne peut pas acheter un serpent et mettre son nez dans le trou pour aller chercher le serpent ». Lorsque ce proverbe est récurrent dans la société, indique-t-il, cela veut dire que la sincérité est en baisse, dans les transactions financières et que la duperie s’est installée.

« Et malheureusement, c’est un proverbe que l’on entend beaucoup maintenant, parce que chacun doute de l’autre. C’est le proverbe du doute et de la méfiance, mais c’est aussi un proverbe de sagesse », confie-t-il. Avant de poursuivre : « celui qui dit le proverbe est sage, parce qu’il prend la précaution de se donner les garantis de son investissement. C’est donc un proverbe à retourner dans tous les sens pour comprendre le rapport qu’il y a entre le locuteur et l’interlocuteur parce que le locuteur a produit un premier message sur une promesse de vente ou une promesse d’action, l’interlocuteur reprend la situation et répond. Dans sa réponse, il crée l’art de détour, il parle du trou et du serpent, mais il parle du manque de confiance qu’il a vis-à-vis des autres. « C’est une façon philosophique et belle d’exprimer une méfiance sans heurter une personne », précise-t-il.

Maguette GUEYE DIEDHIOU
Le Soleil

PiccMi.Com

Vendredi 24 Septembre 2010 - 09:24



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.