contenu de la page



FIARA 2015 : des exposants se plaignent de la mévente de leurs produits





FIARA 2015 : des exposants se plaignent de la mévente de leurs produits
Des exposants à la 16e édition de la Foire internationale de l'agriculture et des ressources animales (FIARA) ont confié à l'APS que ''les petites foires'' organisées un peu partout à Dakar et surtout la faible médiatisation de l’événement ont négativement impacté sur la vente de leurs produits.

Mercredi à 16 heures 30, au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES), l’affluence n’est pas très forte, mais il y a des visiteurs surtout des femmes qui viennent voir les produits exposés au pavillon Sénégal.

Hilarion Segbedi, un exposant béninois de produits pharmaceutiques à base de plantes, habitué de la FIARA, note que ‘’cette année, les affaires ne marchent pas bien’’.

‘’Les clients ne viennent pas. Ceux qui viennent n’achètent pas. Depuis ce matin, je n’ai vendu que 1000 francs’’, a-t-il dit, se demandant ‘’comment il va faire pour payer ses vendeuses et faire des bénéfices avec le stand qu’il a loué à 500 000 francs’’.

‘’Les petites foires organisées à d’autres endroits à Dakar ont lésé la FIARA cette année’’, explique-t-il, ajoutant que ‘’la publicité n’a pas été bonne’’.

Non loin de là, toujours dans le pavillon Sénégal où la majeure partie des produits est exposée, Nadège Kane, une commerçante togolaise abonde dans le même sens que son prédécesseur.

‘’Cette année, ça ne va pas. Il n’y a pas de clients et c’est à cause des petites foires organisées aux alentours de Dakar’’, dit elle, assise au milieu des tissus wax et d’autres tissus multicolores accrochés dans son stand.

Selon Nadège Kane, qui est à sa quatrième participation, ‘’les éditions passées sont de loin plus rentables que celle de 2015’’. Elle en appelle à une baisse du prix des stands.

‘’La dernière édition de la FIARA est meilleure que celle-ci. Il y a un manque de publicité, les médias chargés de faire connaître l’événement n’ont pas joué le jeu. Et les organisateurs n’ont pas confectionné des affiches publicitaires pour mieux promouvoir la FIARA’’, réplique Abdoulaye Guèye, tradipraticien.

Installés juste à l’entrée de la FIARA, les vendeurs de riz local indiquent de leur coté que leur participation n’est pas vaine, car elle leur a permis de rencontrer une autre forme de clientèle jusqu’ici méconnue.

''C’est ma première participation à la FIARA et je ne me plains pas, parce qu’auparavant je ne traitais qu’avec des revendeurs grossistes, alors que ces jours-ci, j’ai fais des affaires avec des clients consommateurs’’, explique Bassirou Gaye assis devant ses sacs de riz.

Selon M. Gaye, ‘’rencontrer de nouveaux clients est une bonne chose’’. Toutefois il a précisé que les ventes restent encore timides. ‘’Nous avons amené 20 tonnes de riz à l’ouverture de la FIARA , seules 6 tonnes sont vendues, donc ça va un peu’’, révèle-t-il.

En face de lui, des femmes venues de la vallée exposent aussi leur sac de riz. Codou Diop, l’une d’elles, confie qu’elle ‘’est à sa 7e participation à la FIARA et que cette seizième édition est la pire de toutes’’.

Les ventes ne sont pas bonnes du tout’’, dit elle en soulignant qu’’’elle n’est pas d’avis que ce sont les petites foires qui expliquent la mévente des produits à la foire’’.

''Ces petites foires ont pendant longtemps eu lieu, et n’empêche qu’on faisait de bonne affaires. Je pense que c’est le faible pouvoir d’achat des populations qui est à l’origine des mauvaises affaires’’, tente d'expliquer Codou Diop.

Malgré la faible affluence, les visiteurs rencontrés trouvent que certains produits sont parfois chers pendant que d’autres promettent d’acheter s’ils découvrent quelque chose d'intéressant.

la FIARA, qui a débuté le 26 mars, se poursuivre jusqu’au 12 avril, sous l'égide du Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR). L'édition 2015 porte sur l'autosuffisance alimentaire.



PiccMi.Com

Jeudi 9 Avril 2015 - 13:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9