contenu de la page



FRACASSANTES REVELATIONS DE THIERNO ALASSANE SALL : "Comment Me Wade a organisé le pillage de l'Artp"





FRACASSANTES REVELATIONS DE THIERNO ALASSANE SALL : "Comment Me Wade a organisé le pillage de l'Artp"
C’est un tournoi de football au quartier Grand Thiès qui a servi de prétexte à l’ancien ministre Thierno Alassane Sall pour remobiliser ses troupes en vue des prochaines échéances politiques. Une occasion également pour lui de claquer la langue en faisant des révélations fracassantes sur la gestion libérale, notamment sur «le siphonage et le pillage de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) par Me Abdoulaye Wade.»


L’ancien ministre Thierno Alassane Sall n’a pas fait dans la dentelle pour répondre aux multiples accusations de Me Abdoulaye Wade contre le pouvoir de Macky Sall. En marge d’un tournoi de football dont il était le parrain au quartier Grand Thiès, il a indiqué que Me Abdoulaye Wade est mal placé pour parler de transparence et de bonne gouvernance, lui qui a organisé « le siphonage et le pillage » de l’Artp. «Pour avoir été directeur général de l’Artp, je sais comment Me Wade a organisé le pillage de l’entreprise, gérée depuis la Présidence à coups de décrets pour spolier les ressources financières des Sénégalais. Les terres autour de Ouakam et de l’aéroport ont été données à des privés, parfois à 4.000 F Cfa le m2, pour être vendues à l’Artp à 600.0000 F Cfa le m2», révèle Thierno Alassane Sall avant d’enfoncer le clou des accusations en soutenant que la Caisse de dépôts et de consignation (Cdc) et l’Ipres ont également été coulées dans les mêmes conditions. Selon l’ancien ministre des Transports, «tout le monde se souvient comment l’Ipres a été obligée d’acheter dans les mêmes conditions des terres cédées à des privés à 4.000 F Cfa le m2. Des avocats ont aussi reçu des sommes très conséquentes, souvent plus de 100 millions de FCfa. J’ai même failli porter plainte et parmi eux, certains sont aujourd’hui en train de défendre Karim Wade. Un célèbre architecte qui est à ses heures perdues un défenseur de toutes les formes de droit, notamment celui d’occuper certaines terres illégalement, a reçu plus de 400 millions de F Cfa pour un projet dans lequel l’Artp n’avait rien à voir et sans qu’il y ait un contrat établi entre les deux parties, c'est-à-dire entre l’Artp et lui».

« LA JUSTICE SERA TOUJOURS IMPARFAITE SI ME WADE NE REND PAS COMPTE »

Le patron de la Convergence des cadres républicains (Ccr) ne décolère pas contre Me Abdoulaye Wade sur qui il pointe un doigt accusateur. «Il a suffi de sa lettre pour demander à l’Artp de payer des prestations qui n’avaient rien à voir avec sa vocation, sa mission et qui en tout état de cause n’étaient assises sur aucun contrat en bonne et due forme. C’est ainsi que le siphonage et le pillage des ressources publiques ont été organisé en utilisant des décrets», fulmine Thierno Alassane Sall. Il révèle d’ailleurs que pour l’acquisition des terres, Me Wade a pris un décret qui stipule qu’«avec l’argent issu de la licence de 3G de la Sonatel, on va acheter des terres à X pour construire des immeubles». Ce qui pousse l’ancien ministre des Transports à marteler : «quand quelqu’un a été à la tête d’une telle entreprise de destruction, il ferait mieux de faire profil bas au lieu de tenter de s’ériger en donneur de leçons».

«Affaire ArcelorMittal : on ne devrait pas attendre qu’on soit interpellé »

Dans la mesure où Me Wade a fourni les pièces médicales prouvant qu’il était apte à être candidat en 2012, le responsable apériste de Thiès considère qu’il est également apte à répondre devant la justice. «La justice sera toujours imparfaite si Me Wade ne rend pas compte», dit-il.

Abordant l’affaire Arcelor Mittal qui a été soulevée par Me Wade pour manipuler l’opinion, Thierno Alassane Sall déclare : «Quand on a un ministère de la Bonne gouvernance, quand on érige la transparence et la bonne gouvernance en règle et quand on met en place l’Ofnac, on ne devrait pas attendre que Me Wade nous donne des leçons». Dans un dossier de cette nature, dit-il, «les citoyens ont le droit de savoir les tenants et les aboutissants de cette affaire. Le pétrole est la cause des plus grandes calamités et catastrophes dans les pays. Le niveau de corruption et de désarmement de la société que peuvent générer le pétrole et ses ressources rares est tel qu’il faut faire très attention et partir sur de très bonnes bases. On ne devrait pas attendre qu’on soit interpellé, tout devrait être très clair. La transparence et la bonne gouvernance doivent être des vécus quotidiens, et non des artifices à travers des institutions qu’on met en place».

«CERTAINES INITIATIVES DE L'EQUIPE MUNICIPALE DE THIES SONT À SALUER »

Thierno Alassane Sall s’est également prononcé sur la gestion de l’actuelle équipe municipale dirigée par le maire Talla Sylla. Et c’est pour reconnaître que «certaines initiatives prises par l’équipe municipale semblent assez encourageantes pour être soutenues». Quels que soient ceux qui sont aux affaires, estime le leader de la Ccr, «si des initiatives positives sont prises, il faut les soutenir». C’est pourquoi il se félicite des décisions prises par la mairie de mettre fin aux occupations anarchiques et irrégulières, de désencombrer les alentours de l’école Aly Bâ. Cependant, se désole l’ancien ministre, l’équipe municipale se montre parfois discriminatoire en s’en prenant à certains citoyens au moment où elle ménage certaines populations qui, malgré les terrains qu’elles ont pris, n’ont pas été inquiétées sous le seul prétexte qu’elles sont adjointes au maire. « Il ne doit pas s’agir de récupérer les terrains de x ou y sous prétexte d’une occupation irrégulière, alors que les terres de Poniène, de la zone industrielle, de la Maison d’Arrêt et de Correction (Mac) ont été partagées de manière tout à fait irrégulière et frauduleuse par des responsables municipaux. L’actuelle équipe municipale peut bien trouver les preuves dans les archives, porter plainte et se constituer partie civile. Certains membres de l’équipe municipale sont responsables de spoliation et d’enrichissement illicite sur les terrains des Thiessois. J’attends que les gens qui se sont octroyé des domaines importants au détriment des populations thiessoises en usant de leur position puissent rendre compte», assène Thierno Alassane Sall qui demande au maire Talla Sylla de se constituer partie civile dans ce dossier pendant devant la justice et de faire en sorte que la sanction idoine tombe sur ceux qui se sont octroyé des dizaines de parcelles par des opérations tout à fait illégales


«CERTAINS DG N'ETAIENT PAS LA QUAND ON INSTALLAIT NOTRE QG AU PREMIER TOUR »


Interpellé sur sa discrétion notée sur le terrain politique à Thiès depuis sa sortie du gouvernement, Thierno Alassane Sall a soldé un certain nombre de comptes en déclarant qu’il y a un temps pour parler, un temps pour réfléchir et évaluer, un temps pour travailler en profondeur et un temps pour faire la politique de façon plus visible. «Chaque week-end je suis à Thiès et je suis resté en contact avec les militants et responsables», a-t-il notamment déclaré. En ce qui concerne les problèmes de leadership au sein de l’Apr à Thiès, il affirme que ce n’est même pas une question qui devrait être discutée. Selon lui, tous les directeurs généraux, à l’exception de Maodo Malick Mbaye, n’ont jamais été vue sur le terrain politique à Thiès avant leur nomination et ils étaient inconnus des troupes lors de l’installation de leur quartier général au premier tour de la présidentielle de 2012. Et d’avertir: «J’ai toujours été victime d’agressions caractérisées de la part de tous, mais j’ai toujours pensé que la vérité allait jaillir un jour. Mais puisque personne ne fait rien pour régler cette situation, je ferai face pour la prendre en charge moi-même».


Mbaye SAMB
L'As Quotidien

PiccMi.Com

Lundi 3 Novembre 2014 - 18:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9