contenu de la page



LA CENTIF SORT LES ARMES POUR PRIVER LES DELINQUANTS FINANCIERS DU PRODUIT DE LEUR FORFAIT





LA CENTIF SORT LES ARMES POUR PRIVER LES DELINQUANTS FINANCIERS DU PRODUIT DE LEUR FORFAIT
La Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif), après avoir traité 115 dossiers en 2013, qu’elle a publiés dans on rapport, a décliné ses perspectives afin de priver les délinquants financiers du produit de leur forfait. Et ce faisant, de leur principale raison d’agir. En effet, les activités de la Centif au cours des années à venir porteront l’empreinte des évolutions en cours au niveau national, sous régional et international en matière de renforcement de la gouvernance.

Pour l’année 2014, elles vont s’inscrire dans le cadre de la réalisation de son plan d’actions annuel, lui-même élaboré sur la base du projet de document de stratégie nationale de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme pour la période 2013-2017. «Les points saillants de ce plan sont - outre le renforcement des capacités des membres et du personnel administratif et technique - la finalisation du projet de loi uniforme devant permettre d’améliorer le dispositif juridique en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (Lbc/Ft), afin que notre pays puisse davantage se conformer aux normes internationales dans ce domaine et optimiser le système d’échange d’informations entre les acteurs au niveau national».

Une étude sera réalisée en 2014 pour apprécier les risques de blanchiment de capitaux liés à l’extraction de mines

Dans le but d’amener tous les assujettis à remplir leurs obligations en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, la Centif envisage de «poursuivre, en 2014, sa campagne de sensibilisation en direction de certaines catégories d’entre eux qui, jusqu’ici, ne lui communiquent pas l’information. C’est le cas notamment des structures du secteur non financier, connues sous l’appellation d’entreprises et professions non financières désignées (Epnfd), pour lesquelles, au terme de cette campagne, des manuels de procédures devront être élaborés en collaboration avec les organes de contrôle afin de faciliter leur collaboration avec la Centif».

Enfin, «la démarche la plus efficace en matière de Lbc/Ft étant celle basée sur la prévention, une étude sera réalisée en 2014 pour apprécier les risques de blanchiment de capitaux liés à l’extraction de mines, activité qui connaît un certain essor au Sénégal depuis quelques années».

Plus globalement, «le Sénégal est appelé à prendre toute la mesure des recommandations, pour être efficace, la définition d’un processus collaboratif pour le partage de l’information entre les structures nationales concernées en vue de s’assurer, en tout temps, de l’application effective des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies en matière de gel des fonds et autres biens appartenant à des personnes ou organisations terroristes», note la Centif dans son rapport.

Création d’un cadre de mise en oeuvre du décret n°2010-981 du 02 août 2010

A cet égard, la Centif indique qu’«il importe que soit créé un cadre de mise en oeuvre du décret n°2010-981 du 02 août 2010 aux termes duquel le ministre chargé de l’Economie et des finances est désigné comme autorité habilitée, à l’échelon national, à dresser la liste des terroristes ou des organisations ou entités qui les financent et à ordonner le gel des fonds et autres ressources financières leur appartenant. En effet, l’adoption par le groupe d’action financière (Gafi) d’une nouvelle méthodologie d’évaluation, fortement axée sur l’efficacité des systèmes nationaux de Lbc/Ft, induit «la nécessité de définir et de mettre en oeuvre une approche permettant le traitement intégral des affaires de blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme, c’est-à-dire jusqu’à l’exécution des décisions de justice s’y rapportant».

Dans cette logique, la Cellule pense que « se pose avec acuité la question du recouvrement et de la gestion des avoirs issus du blanchiment de capitaux et, de manière générale, de la commission de délits financiers. La création d’une structure dotée de toutes les prérogatives requises permettrait de priver les délinquants financiers du produit de leur forfait et, ce faisant, de leur principale raison d’agir»

Le Populaire

PiccMi.Com

Dimanche 7 Septembre 2014 - 00:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9