contenu de la page



LE MINISTRE DES MINES MET LES SOCIÉTÉS EXTRACTIVES DEVANT LEURS RESPONSABILITÉS: "LA RSE N’EST PAS DE LA PHILANTHROPIE ENCORE MOINS UNE MANIFESTATION DE PITIÉ"





LE MINISTRE DES MINES MET LES SOCIÉTÉS EXTRACTIVES DEVANT LEURS RESPONSABILITÉS: "LA RSE N’EST PAS DE LA PHILANTHROPIE ENCORE MOINS UNE MANIFESTATION DE PITIÉ"
Dans la lutte contre la pauvreté et la précarité des zones minéralières, le ministre de l’Industrie et des Mines a lancé un cri du coeur envers les industries extractives afin qu’elles revoient l’application de leur responsabilité sociale.

Pour beaucoup d’industries extractives, la notion de responsabilité sociale des entreprises (Rse) se résume à la construction d’une école, d’un dispensaire et la mise à disposition d’une ambulance pour les villages qui constituent leur environnement immédiat. C’est une vision qui doit changer, selon le ministre de l’Industrie et des Mines.

«Nous devons tous comprendre que la Rse n’est pas de la philanthropie encore moins une manifestation de pitié ou une réponse spontanée aux détresses des populations. Elle va au-delà de simples bonnes actions ou actes humanitaires», a déclaré Aly Ngouille Ndiaye, en ouvrant, hier, l’atelier francophone de concertation régionale sur la Rse dans les industries extractives en Afrique de l’Ouest. Selon le ministre, plus aucune industrie minière n’a le droit de négliger la Rse. «Elle est devenue un instrument de bonne gouvernance et de bonne pratique dont l’influence prendra de plus en plus de place dans les choix et les décisions des consommateurs, des financements des banquiers et des partenaires au développement ainsi que dans les orientations des législateurs qui proposent ou qui élaborent les lois ou les règlements de la société», a-t-il fait savoir.

Devant son homologue nigérien Omar Hamidou Tchiana, ministre des Mines et du Développement industriel qui a fait le déplacement pour l’occasion et un parterre d’experts des industries extractives, Aly Ngouille Ndiaye a tenu à rappeler que «le concept de Rse n’est pas un effet de mode, c’est un comportement voire une obligation pour chaque acteur économique et social d’assumer sa responsabilité et d’expliquer les raisons, les causes ou les motifs de ses propres actions».

L’atelier francophone de concertation régionale sur la responsabilité sociale dans les industries extractives en Afrique de l’Ouest se tient en marge de la préparation du sommet de la francophonie qui aura lieu à Dakar à la fin du mois de novembre prochain. Les participants ont fait savoir que l’objectif recherché à terme est de faire du développement minier durable un puissant levier pour la francophonie économique. Pour ce faire, il faudra que les régions minières cessent d’être les plus pauvres. Dans le but d’éradiquer cette pauvreté, il est attendu des sociétés extractives «plus d‘équité, plus de transparence dans les flux de revenus, plus de libertés des droits de l’homme, plus de bonne gouvernance environnementale, plus de bonne gestion de ressources naturelles mais aussi une utilisation plus harmonieuse des ressources minières».

Et tout ceci devra passer par une Rse équilibrée et juste. Ce qui a fait dire au ministre de l’Industrie : «La Rse est devenue une question essentielle dont il faut tenir désormais compte. Car, de par ses
principes fondateurs, elle s’est érigée en norme internationale qui s’imposera à tous ceux qui sont appelés à gouverner le monde»

Le Populaire

PiccMi.Com

Mardi 23 Septembre 2014 - 16:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9