contenu de la page



PROLIFERATION DES DAHIRAS, DES ASSOCIATIONS ET DES AMICALES A L'UCAD: Des chercheurs dénoncent



Le panel sur le destin organisé par le club de philosophie, samedi, a été l'occasion pour des chercheurs de réfléchir sur comment les phénomènes étrangers à l'université ont carrément fini aujourd'hui par prendre le dessus sur la valeur première du milieu.



PROLIFERATION DES DAHIRAS, DES ASSOCIATIONS ET DES AMICALES A L'UCAD: Des chercheurs dénoncent
Pour le professeur Ibrahima Sow, chercheur à l’Ifan, «il serait bien à l'université qu’il y ait une véritable vie de l’université». Les universitaires, précise-t-il, «sont des gens qui sont productifs de savoir. Ce sont des gens qui doivent être régis par la raison et non pas par des passions de secte ou cléricales». Amer contre ce qui se passe à l'université, il déplore la réédition des grandes confessions de la ville, «l'obscurantisme avec des dahiras qui n'en finissent pas». Le Pr regrette également que les étudiants passent leur temps «à faire des khassaïdes de gauche à droite, de midi à 14 heures, de 12 heures à 16 heures, que les filles de Claudel organisent des mbalax invitent les Youssou Ndour, les Viviane et autres», des «yala-yala» et «des gens de toutes les confessions confondues qui font du sabar de gauche à droite, qui tympanisent les gens». D'où son appel aux autorités universitaires et académiques à «sévir». Précisant qu'il n'est pas contre la présence des mosquées, des synagogues et autres lieux de prières à l'université, Pr Sow dit simplement déplorer la manière dont ces organisations empêchent les étudiants d’étudier. «On voit des files de gens qui font le madial, c'est trop», martèle-t-il.

Pour permettre à l'université de retrouver sa vraie valeur, il prône le retour des tables rondes, des conférences, les revues, le journal universitaire et même une radio «pour parler de ce qui se passe au sein de l’Ucad». Mieux, il suggère la tenue des «assises nationales sur l’université». Rencontres auxquelles prendront part tous les acteurs concernés, les rectorats, les professeurs, les doyens, les étudiants, le gouvernement, «pour décider de ce que devra être l’université».

Avec un brin de nostalgie, le parrain, Souleymane Diop, ancien proviseur du lycée Seydina Limamoulaye, se rappelle l'Ucad de son époque. «C’était une université qui avait un rayonnement africain. De nos temps, il y avait plus de non-Sénégalais que de Sénégalais. C’était une université prisée, qui avait de l’ordre». D'où sa déception : «je suis peiné en tant qu’ancien étudiant de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar de voir que les étudiants n’honorent plus leur parrain Cheikh Anta Diop qui est un modèle de savoir, de patriotisme et de travail». Pour Souleymane Diop, «l’université, c’est la raison, c’est la rationalité, c’est la droiture, c’est le travail, c’est le sérieux et la devise lux mea lex le montre et les étudiants doivent en prendre conscience». Ce qui fait dire à Simon Pierre Kantissan, président du club de philo : «maintenant, le culte de l’excellence ne fait plus le poids».

Mously NDIAYE (Stagiaire)
Le Populaire

PiccMi.Com

Lundi 25 Juillet 2011 - 15:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9