contenu de la page



Retard dans la publication des rapports 2013 et 2014 : l’ARMP régule le déballage





Dans la publication de ses rapports d’audits, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) entend «éviter de mettre en avant le déballage, l’amalgame et le sensationnel». C’est du moins ce qu’a indiqué l’institution dans un communiqué dans lequel elle réplique à la déclaration du Forum civil dénonçant le report des rapports 2013 et 2014.

L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) revient, plus en détail, sur les raisons du report de la publication des rapports d’audits des marchés passé en 2013 et 2014. Cela, pour essayer de prendre le contre pieds du groupe de réflexion du Forum civil qui dénonce le «blocage» desdits rapports. «Ces rapports ont été transmis à qui de droit et leur publication sur le site des marchés publics ne saurait souffrir d’aucun manquement vis-à-vis de la règlementation», précise d’emblée l’Armp dans un communiqué. Avant d’ajouter : «cette modalité de partage de l’information a régulièrement été organisée à travers une séance publique de restitution en présence de la presse. Cette année, l’Armp a réalisé simultanément, et pour la première fois, deux audits portant sur les gestions 2013 et 2014. Ces audits et leur exploitation ont pris plus de temps que d’habitude, ce qui a bousculé le calendrier». L’Auto­rité, «tirant les leçons du passé, compte mettre en avant l’aspect pédagogique dans l’exploitation des résultats de la revue des procédures et partager les enseignements utiles dans la mise en œuvre de la réglementation en matière de passation, d’exécution et de contrôle des marchés et délégations de service public». L’ob­jec­tif de cette nouvelle démarche assure l’institution de contrôle, «est de faciliter l’appropriation des résultats de la revue par les autorités contractantes. Il s’agira de promouvoir une exploitation juste et utile des rapports d’audit qui sont des instruments d’aide à la décision, en soulignant ensemble les dysfonctionnements constatés en vue d’établir un plan d’action cohérent pour apporter les améliorations nécessaires au système». Son souci, dans cet exercice, «est d’éviter de mettre en avant le déballage, l’amalgame et le sensationnel qui ont fini de porter atteinte à la dignité et à l’honorabilité de personnes responsables des marchés, au détriment de l’objectif d’amélioration du système». L’Armp envisage ainsi «de mettre en œuvre un nouveau format de restitution publique à travers la tenue prochaine d’un séminaire national de partage sur les pratiques en cours dans les marchés publics, à l’intention des autorités contractantes, qui étaient absentes lors des précédentes séances de restitution. Ce format s’ouvre, naturellement, aux autres acteurs de la commande publique et à la presse». Dans cette dynamique, soutiennent les collaborateurs de Saër Niang, Dg de l’Autorité, «quand bien même une avancée significative a été notée dans le respect de la réglementation et la maîtrise des procédures, l’Armp envisage d’organiser en 2016, une nouvelle évaluation de notre système de passation des marchés selon les normes de l’Ocde comme en 2009 et 2011».

Pour rappel, l’Armp avait prévu de publier ses rapports d’audit de 2013 et 2014 le jeudi dernier, avant d’annoncer le report à une date ultérieur. Et comme motif, le Conseil de régulation a évoqué une poursuite des réflexions afin de voir le meilleur format d’exploitation de l’information.

Et sur la base des textes en vigueur, le Forum civil a considéré que la décision de l’Armp est «illégale». Mais pour le patron de l’Autorité de régulation et son équipe, «ces allégations sont sans fondement».

Lequotidien

PiccMi.Com

Jeudi 19 Novembre 2015 - 10:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9