contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Boston perd Kendrick Perkins et prend une fessée



Privés dès la 6ème minute de Kendrick Perkins (entorse au genou), les Celtics ont explosé face à la grosse défense des Lakers qui s’imposent 89-67.

Kobe Bryant (26 pts, 11 rbds, 4 ints) et Pau Gasol (17 pts, 13 rbds, 9 pds) ont reçu le soutien d’un banc enfin efficace.
Désormais, place à un Game 7 de rêve. Ce sera jeudi, à partir de 3h du matin.



1er quart-temps

Boston perd Kendrick Perkins et prend une fessée
Grosse ambiance au Staples Center où c’est Christina Aguilera qui a chanté l’hymne national. Toutes les stars sont là : Puff Daddy, Snoop, Lenny Kravitz, DiCaprio, Nicholson bien sûr… Les gens sont debouts pour l’entre-deux. C’est Kevin Garnett qui inscrit les 2 premiers points, et Kobe lui répond de suite. Grosse adresse en ce début de match avec Rondo, Bynum puis Allen qui marquent dès leur premier tir. 6-4 Boston. Ron Artest inscrit un 3-points dans le corner. Le banc des Lakers est debout. Le public aussi. On remarque Bynum traine la patte. Une fois de plus… 9-9 après un and-1 de Ray Allen. Très peu de jeu individuel, beaucoup de collectif des deux côtés. Allen est chaud… Déjà 8 points après son premier 3-points depuis le Game 2 ! Kobe lui répond par deux fois. Grosse qualité de jeu… 14-12 pour les Lakers, et première info importante : la 2e faute de Fisher qui sort, remplacé par Shannon Brown. 18-12 après des paniers de Kobe et Gasol, et grosse frayeur côté Boston… Perkins se tord le genou après une faute sur lui au rebond. Il rejoint le banc, aidé par ses coéquipiers. Enorme coup dur pour Boston puisque Perkins va aux vestiaires… Il ne peut pas poser le pied par terre. Est-ce le tournant de la série ? C’est le Sheed qui le remplace, mais quel coup dur pour Boston.

Kobe ne fait pas de sentiment. 11 points déjà pour lui. A 4 minutes de la fin du quart-temps, déjà 23 points d’inscrits pour les Lakers. La stat : 8/8 aux tirs sur les six dernières minutes… Et Artest, encore dans le corner, plante à 3-points. +10 pour les Lakers. Paul Pierce stopper l’hémorragie (26-18) et temps-mort. Les Lakers dominent au rebond et à l’adresse. Un début de match parfait pour eux. On remarque que les joueurs transpirent beaucoup. Il fait très, très chaud dans la salle.

Nate Robinson fait son apparition. Et son shoot manqué à la fin du quart-temps, avec un ballon qui lui glisse des mains, est le symbole de cette première période. 28-18 pour L.A. Clairement, Boston a pris un coup au moral avec la sortie de Perk’.


2eme quart-temps

Grosse, grosse défense des Lakers. Des prises à deux. Les bras sont actifs. C’est Allen qui maintient les C’s en vie.Kobe est toujours sur le terrain. C’est le seul à ne pas être passé par la case « banc ». Les défenses ont pris le pas sur les attaques. Il devient difficile de marquer. Odom s’en sort bien et donne 14 pts d’avance aux siens. Rondo joue à l’envers. Des passes difficiles. Mauvaise gestion de son équipe. Côté Boston, seul Ray Allen surnage. Le chiffre qui tue : 20 rbds pour les Lakers, contre 7 aux Celtics !!! 13 rebonds d’écart, et 13 points d’écart aussi (36-23).

Farmar et Gasol enfoncent le clou : 40-23. Rivers demande un nouveau temps-mort. Le match est-il déjà plié ??? Depuis la sortie de Perkins, Boston a encaissé un 22-11. Résultat, Gasol se balade : 7 pts, 7 rbds et 4 pds ! Kobe Bryant va se reposer. Il peut… Sasha Vujacic et Jordan Farmar assurent et donnent 20 points d’avance aux jaunes (45-25). Phil Jackson fait confiance à ses remplaçants, et ils répondent présent. 13-0 pour le banc des Lakers.

Quel contraste avec Boston où Williams entre et manque un dunk… Soirée cauchemar pour les C’s. L’écart se stabilise à 20 points (49-29). Phil Jackson envoie Powell sur le terrain. On veut Didier !

Boston manque encore un dunk… Quand tout va mal ! Une mi-temps catastrophique pour les C’s face à des Lakers qui déroulent. Vujacic nous gratifie de son air ball habituel. Il était pourtant tout seul…

La salle se lève comme un seul homme pour la dernière attaque. Odom redonne 20 points d’avance aux Lakers sur une claquette. 51-31 pour les Lakers.

3eme quart-temps

Une info : Perkins ne reviendra pas. Il est parti passer des examens pour son genou. C’est Glen Davis qui le remplace dans le cinq. Le début du quart-temps confirme les difficultés des Celtics. Ils manquent des double-pas, des shoots à deux mètres… 1/6 pour commencer le quart-temps. En face, Gasol marque à 6 mètres. Il ne peut rien arriver aux Lakers. Pourtant, les Celtics défendent bien. Ils se jettent sur chaque ballon. Mais sans adresse aux tirs, ça ne sert pas à grand-chose. Seul Paul Pierce met dedans. Gros, gros match de « The Truth » mais Kobe lui répond, puis envoie au dunk Shannon Brown. Match complètement débridé avec des Celtics qui ont beaucoup d’opportunités mais hormis Pierce, rien ne rentre. 60-42. Temps-mort Boston.

Sur la remise en jeu, Shannon Brown inscrit lepanier des Finals ! Quelle hauteur sur son alley oop… Mais Boston est encore là. Au courage. A la volonté. L’écart se stabilise à 17 points. Rondo, Allen, Pierce… répondent aux Lakers. Boston joue mieux mais les Lakers sont très adroits.

Temps-mort : 70-51 pour les Lakers. Les Celtics n’ont tiré que 4 lancers… Et pour ne rien arranger, Artest fout une manchette à Rondo ! Les Lakers n’ont pas besoin de ça ! Rondo est obligé de sortir, la lèvre et le menton en sang. 73-51 pour les Lakers. Les Celtics n’y sont plus… et Artest donne 25 points d’avance sur un 3-points. En deux minutes, les Lakers ont définitivement tué le match. (76-51) On va garder un œil sur Pau Gasol qui est à 1 rbd et 2 pds du triple double…

La stat : 24-0 pour le banc des Lakers.

4eme quart-temps

Doc Rivers propose un cinq inédit pour le « garbage time ». Williams, Tony Allen, Robinson et Wallace entourent Rondo. Rivers prend un risque avec Wallace qui pourrait prendre une technique fatale pour le Game 7. On commence à bailler… Très peu d’intérêt dans ce dernier quart-temps si ce n’est que les Lakers ont sans doute envie de coller 30-35 points à Boston. La fessée du Game 6 de 2008 est encore dans les têtes et c’est l’occasion de l’effacer. 80-54 à 9 minutes de la fin. Les Celtics ne baissent pas les bras et enchaînent par un 5-0. Mais que de pertes de balles, et de paniers faciles manqués… 80-59 à 6 minutes de la fin. Wallace continue d’arroser. Kobe continue d’aller chercher des points dans la peinture. Après avoir remis Garnett, Pierce et Allen, Rivers se ravise. Il envoie Daniels sur le parquet qui met dedans tout de suite ! Kobe mystifie Sheldon Williams. Monsieur Candace Parker perd un ballon derrière, puis provoque un passage en force à l’opposé du ballon. Pauvre Sheldon… tandis que Kobe quitte le parquet avec une feuille de stat magnifique : 26 pts, 11 rbds et 4 ints.

Phil Jackson se décide enfin à faire jouer Mbenga. Ca ne changera rien à une fin de match sans intérêt… 89-67 score final. On aura le droit au game 7 dont tout le monde rêvait.

Est-ce que ce sera avec Kendrick Perkins ? C’est la grosse inconnue !


Sources Basketusa.com


Moustapha Sakho

Mardi 15 Juin 2010 - 21:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.