contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Côte d’Ivoire: disparition brutale de Marcel Gossio



On a appris dimanche soir la mort d’un pilier du régime Gbagbo. Marcel Gossio a succombé à un arrêt cardiaque dans la soirée. Il avait 67 ans.



On l’a souvent présenté comme l’argentier du régime Gbagbo. Banquier de formation, Marcel Gossio a dirigé l’une des principales sources de revenu de l’Etat ivoirien : le port. En effet entre 2000 et 2011, il occupe la fonction de directeur général du port autonome. A ce titre il sera soupçonné – par l’Union européenne notamment - de détournement de fonds, de financer des milices du régime et d’être impliqué dans des trafics d’armes.
A la chute de Laurent Gbagbo en 2011, Marcel Gossio est contraint de fuir le pays, en pirogue jusqu’au Ghana, racontera-t-il plus tard, puis vers le Maroc où il restera exilé trois ans. En 2014 il rentre au pays. Vice-président du FPI de Pascal Affi Nguessan, il en dirige la campagne présidentielle en 2015. Mais surtout, depuis son retour en Côte d‘Ivoire, Marcel Gossio n’a eu de cesse de prôner le dialogue avec le gouvernement, et de se poser en artisan de la réconciliation.
Marcel Gossio est mort ce dimanche, sur le chemin qui le conduisait à une clinique de Marcory après un malaise. (Rfi)

PiccMi.Com

Lundi 22 Octobre 2018 - 12:38



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 Aqmi dément la mort du chef Djihadiste Amadou Koufa


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.