contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Finances : La BAD annonce la mise à jour de son indice obligataire africain



La famille d’indices ABABI a désormais deux autres sous-indices (les indices ABABI plafonnés et ABABI excluant l’Afrique du Sud) pour offrir plus de diversification.



Abidjan, le 13 février 2018 – La Banque africaine de développement a annoncé mercredi la mise à jour de son indice composite disponible aux abonnés au service Bloomberg Professional® via {BADB Index}. L’indice enrichi de deux sous-indices (BADBC et BADBX) a été publié en janvier de cette année pour améliorer la liquidité et la transparence du marché Africain de la dette.
Le nouvel indice {BADBC Index} est la version plafonnée de l’indice African Bond Index (ABABI) avec une exposition maximale de 25% par pays, tandis que le {BADBX Index} exclut l’Afrique du Sud. L’amélioration de cette famille d’indices composites offrira aux investisseurs des paniers plus diversifiés, réduisant ainsi leur exposition majeure à un pays.
La Banque africaine de développement, par l’intermédiaire de l’Initiative des marchés financiers africains (AFMI)[1], a lancé en février 2015 son indice AfDB/AFMISMBloomberg® African Bond Index (ABABI). Calculé par Bloomberg, l’indice composite comprend les indices souverains en monnaie locale de l’Afrique du Sud, Égypte, Nigéria, Kenya, Botswana et Namibie. En avril 2017, la Zambie et le Ghana ont également été ajoutés à l’indice composite.
L’AFMI travaille pour l’approfondissement des marchés obligataires en monnaie locale du continent et s’efforce également de créer un environnement dans lequel les pays africains peuvent accéder à des financements à taux variables. En fournissant des indices de référence transparents et crédibles, l’indice AFMISM Bloomberg® African Bond offre aux investisseurs un outil qui leur permet de mesurer et de suivre la performance des marchés obligataires Africains.


PiccMi.Com

Mardi 13 Février 2018 - 22:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.