contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Le Ghana Imite La France





Le Ghana Imite La France
Il n' y a pas qu'en équipe de France où l'ambiance n'est pas des plus saines. Le milieu de terrain du Ghana, Sulley Muntari, a eu une altercation dans le bus avec l'entraîneur serbe des Black Stars, Milovan Rajevac, à la suite de la rencontre face à l'Australie, qui s'est conclue sur un score de parité (1-1). Remplaçant, le joueur de l'Inter Milan est entré en jeu à la place d'Asamoah pour le dernier quart d'heure, pour ses premières minutes dans ce Mondial sud-africain. Ce faible temps de jeu est peut-être l'une des raisons de la dispute avec son sélectionneur, mais pas sûr qu'après cela il dispose de plus de minutes sur les terrains d'Afrique du Sud...

Pas d'exclusion


Car si la Fédération l'a bien réprimandé -la nature de la punition n'est pas encore connue-, le joueur de 25 ans n'a pas été exclu du groupe ghanéen, à l'inverse de Nicolas Anelka dans le cas des Bleus. «Muntari a réagi avec colère et d'une manière offensante au code de conduite de l'équipe» a indiqué un communiqué de la Fédération nationale sur son site Internet, avant de préciser que le joueur était «toujours un membre des Black Stars pour cette Coupe du monde en Afrique du Sud».

Muntari, qui a déjà un lourd passif avec le Ghana, notamment lors de la dernière Coupe d'Afrique des nations où il avait été mis à l'écart pour avoir manqué deux rassemblements, pourrait rater la suite de la compétition. Le Ghana va affronter l'Allemagne lors de la dernière journée du groupe D, ce mercredi.






(Avec AFP)

M.S.

Lundi 21 Juin 2010 - 15:55



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.