contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Mauritanie: le président déclare ne pas vouloir changer la Constitution



Pas de changement de Constitution en Mauritanie. C’est ce qu’a déclaré le président Mohamed Ould Abdel Aziz le jeudi 20 septembre au soir lors d'un discours très attendu. Appelé à se représenter alors que la loi l'en empêche, le chef de l'Etat assure qu'il ne sera pas candidat en avril prochain.



Son discours était très attendu ce jeudi soir. Après les élections locales, régionales et législatives, largement remportées par son parti l’Union pour la République, le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s'est exprimé longuement à la télévision. Il n'entend pas modifier la Constitution pour un troisième mandat, mais « n'acceptera pas de laisser le champ libre à ceux qui ont détruit et pillé ses ressources ».
« Soyons clairs. Ce que j’ai dit est clair. J’ai dit que je n’abandonnerai pas la Mauritanie et personnellement, je ne toucherai pas à la Constitution. Je l’ai dit et répété à plusieurs reprises, en tout cas en ce qui bricoler la Constitution pour faire un troisième et quatrième mandat, ça, c’est autre chose. Mais si j’ai dit que si j’ai quitté le pouvoir, que je n’avais pas balisé une autoroute pour des gens qui étaient là, qui ont détruit la Mauritanie qui l’ont déstabilisée. Je resterai ici en Mauritanie et que je ferai tout pour que ce que nous avons fait, avec le soutien du peuple mauritanien, avec le soutien de mon gouvernement, que tout puisse continuer, que le pays puisse se développer dans la sécurité et dans la stabilité. Quant à vous dévoiler ce que je vais faire dans une année, dans cinq ans, je ne ferai pas », a tenu à préciser Mohamed Ould Abdel Aziz.
Selon la Constitution, le président mauritanien doit quitter le pouvoir en avril prochain. (RFI)

PiccMi.Com

Vendredi 21 Septembre 2018 - 13:27



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 Aqmi dément la mort du chef Djihadiste Amadou Koufa


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.