contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Mondial 2022: La Fifa veut retirer l’organisation au Qatar.



Alors que le Qatar se prépare depuis plusieurs mois à abriter la compétition la plus importante du football, la Fifa, instance dirigeante, veut lui retirer l’organisation. L’information a été rapportée par le média mexicain Record.



Il y’a quelques semaines, le comité d’organisation du mondial 2022 au Qatar avait présenté un stade qui abritera la compétition. Il s’agit du premier stade entièrement démontable et transportable fait à partir de containers. Cependant, ce projet risque de ne plus voir le jour. En effet, la Fifa veut retirer l’organisation de ce mondial au Qatar.
Comme raisons avancées par la Fifa selon le média mexicain Record, le conflit qui oppose le pays à certains pays de la région. L’instance aurait déjà trouvé un plan B, celui de confier ce tournoi mondial aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique, candidats déclarés à l’organisation du Mondial 2026.
Si l’information se confirme, ce sera un véritable coup de massue pour le Qatar. Toujours d’après le média, la question de l’organisation de ce mondial au Qatar préoccupe sérieusement la Fifa. En plus de la situation difficile dans laquelle est plongée le pays à cause de ses relations tendues avec l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats arabes unis et l’Egypte, le Qatar est accusé de soumettre les ouvriers au travail forcé sur les chantiers des stades.
En ce qui concerne la compétition et l’aspect sportif, la Fifa aurait l’idée de confier l’organisation du Mondial 2022 à l’alliance USA-Mexique-Canada, candidate déclarée à l’accueil de la compétition en 2026.
Par afrikmag.com

PiccMi.Com

Mercredi 6 Décembre 2017 - 19:25



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 19:05 Abdoulaye Diallo : Rennes tient son héros


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.