contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Sénégal : vers des mesures drastiques contre l’occupation anarchique du stade Léopold Senghor



Matar Ba, le ministre des Sports a exprimé, hier mardi à Dakar, son regret face à l’occupation anarchique de l’assiette foncière du stade Léopold Sédar, non sans déclarer que des mesures drastiques seront prises par le gouvernement pour résoudre ce problème.



« Tout le monde est gêné par l’envahissement du stade Léopold Sédar Senghor par des occupants irréguliers. Ce qui se passe dans l’enceinte de ce stade n’interpelle pas simplement le ministère des Sports. D’autres ministères et des collectivités locales travaillent sur cette question. Je prends mon mal en patience car on va engager, dans quelques mois, la rénovation du stade et nous en profiterons pour régler définitivement l’occupation anarchique. Je garantie qu’avec le démarrage des travaux, toutes les dispositions seront prises pour la maîtrise de l’assiette foncière », a informé Matar Ba.
Il était l’invité des « Grands Rendez-Vous » de l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS). Pour l’heure, le stade de l’Amitié inauguré le 31 octobre 1985, est l’unique infrastructure homologuée par la Confédération africaine de football (Caf) pour abriter les matchs de la sélection A.
Cependant, des Sénégalais se sont installés dans ses alentours pour y exercer moult activités, allant du lavage de voiture à la mécanique, en passant par la restauration. En plus, certains en ont fait une gare routière, d’autres un dépotoir d’ordures. Une situation peu reluisante, source d’insalubrité qui oblige à agir.
Pour sa part, Matar Ba a expliqué ne pas comprendre « les associations, citoyens et sportifs sénégalais qui défendaient les occupants quand des sommations leur ont été adressées ». Pour lui, « le problème aurait pu facilement être réglé s’il y avait une conscience citoyenne parce que ce stade appartient à la Nation ».
Constatant que la « nature a horreur du vide », le ministre de Sports a conseillé au gérant du stade Léopold Sédar Senghor « d’aller vers des sponsors pour l’installation, dans les alentours, de panneaux de basket, de cages de handball… à leur couleur s’ils veulent même si c’est gratuit. Cela permettra aux jeunes des localités environnantes d’occuper l’espace ».
En outre, M. Ba a renseigné que « quand la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA) lui a remis un dossier pour la construction de son siège et d’un centre de perfectionnement au Sénégal, il a pensé à l’assiette du stade Léopold Senghor », avant de souligner que ce dossier va être bien étudié par les autorités.
Au-delà de l’annonce de la construction d’un stade olympique d’une capacité de 50 000 places à Diamniadio (périphérie de Dakar) en 2020, le Chef de l’Etat Macky Sall prévoit de redonner des couleurs au stade Léopold Sédar Senghor.
« Dans notre planning, le match des Lions prévu en mars (face à Madagascar, 6ème journée des éliminatoires de la CAN 2019) devrait se jouer au stade Lat Dior de Thiès (70 km de Dakar). Le président de la République va l’inaugurer en décembre 2018. Quand il sera réceptionné, le Sénégal va demander une visite des experts de la Fifa (Fédération internationale de football association) pour son homologation. Après cela, on pourra fermer le stade Léopold Sédar Senghor pour commencer sa réhabilitation », a indiqué Matar Ba. (APA)

PiccMi.Com

Mercredi 24 Octobre 2018 - 13:34



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.