contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Serigne Pape Malick Sy : "Khalifa en prison, Unu épreuve divine »



Dans la nuit du jeudi, la famille Sy a célébré à Tivaouane la «Achoura». Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife des Tidianes, a évoqué la situation de l’ex-maire de Dakar. Pour lui, l’emprisonnement de Khalifa Sall est une épreuve divine.



L’ombre de Khalifa Sall a plané à la célébration de la fête d’ «Achoura» ou « Tamkharit » à Tivaouane.
Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife des Tidianes, a présidé la cérémonie à laquelle le Gouvernement était représenté par le Ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly.
Pape Malick Sy a d’abord rappelé les liens qui unissent le Président Macky Sall et la famille Sy. Il a réitéré son soutien au Chef de l’État, se félicitant des nombreuses réalisations faites par le régime de Macky à Tivaouane.
«Depuis Senghor en passant par Abdou Diouf jusqu’à Wade, ce que le président Macky Sall a fait à Tivaouane, aucun autre président de la République n’a pu le faire. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de le soutenir pour qu’il puisse terminer ses chantiers», assume-t-il.
Toutefois, il précise qu’il continuera de recevoir l’ensemble des membres de l’opposition…
Parlant de l’opposition, le marabout glisse vers l’affaire du maire Khalifa Sall, déchu et emprisonné dans l’affaire de la caisse d’avance de la ville de Dakar.
«L’emprisonnement de Khalifa Sall relève de la volonté divine. C’était inscrit sur son destin par le décret divin », a-t-il déclaré, rappelant l’histoire du prophète Youssouf.
« Le prophète Youssouf a été emprisonné pendant plusieurs années. Et donc, tous les grands hommes ont été éprouvés dans ces conditions», dit-il, citant l’exemple de certains chefs religieux qui ont été emprisonnés. (Avec Rewmi)

PiccMi.Com

Vendredi 21 Septembre 2018 - 12:21



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.