contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sidy Lamine Niasse, une vie utile... (Par Amadou Tidiane Wone)



Je suis un fidèle lecteur de Walf Fadjiri. Peiné et attristé. Depuis le format magazine des premiers numéros de ce titre, j'ai suivi le développement des différents supports de ce qui est devenu un Groupe phare de la presse sénégalaise: Quotidien, radio, télévision, site internet... Au moment où le Grand Timonier de cette entreprise vient de tirer sa révérence, sa trajectoire féconde et son mérite personnel forcent le respect et invitent à la méditation.




Sidy Lamine Niasse, fondateur et dirigeant du Groupe Walf fadjiri, aura été de tous les batailles de ces trente dernières années, pour l'avènement d'une presse libre et indépendante dans notre pays. Au delà, il aura fait de son Groupe la voix des sans voix, le mur des lamentations des oubliés. Une marque de fabrique est le signe distinctif de sa personnalité : il était un combattant. Toujours prompt à se mettre en première ligne pour défendre les causes qu'il jugeait justes. En descendant sur le terrain. Bravant tous les dangers, au point d'avoir plusieurs fois séjourné dans les cachots de la République, il ne se contentait pas que de dire. Il allait au front. Parmi les personnalités issues de milieux maraboutiques traditionnels, arabophones de formation, il aura le mieux imposé un leadership incontestable en formant, ou en révélant, plusieurs talents qui ont essaimé au point de constituer aujourd'hui la trame du tissu médiatique sénégalais.

Au fond, il aura eu une vie remplie et utile Sidy! A preuve, son impact sur la vie de ses contemporains, ainsi que sur celle des dizaines de collaborateurs qui se sont formés à son école. Il aura également, sous sa plume féconde, contribué à la diffusion du Savoir à travers plusieurs publications. Tant en arabe qu'en français. Ses éditoriaux étaient toujours de haute facture.

Mais son rappel à Dieu, à 68 ans, sonne également comme un coup de semonce à la veille d'élections présidentielles importantes auxquelles il n'assistera pas. Parce qu'il était un acteur important de la vie politique sénégalaise sa mort, si brusque, est chargée d'un message pour les survivants. A l'écoute de son annonce ce matin, je me suis posé une foultitude de questions. Sur moi-même. Sur le temps qui passe et nous avale. Tour à tour. J'ai cherché à sonder la vanité des compétitions qui nous préoccupent, qui nous divisent et qui nous achèvent. Au bout d'une heure de profonde méditation, j'ai prié ardemment pour le repos de l'âme de Sidy Lamine Niasse et formé le voeu que son rêve d'un Sénégal prospère et épanouissant voit le jour. Aux survivants de poursuivre le rêve...Le Groupe Walf fadjiri en tête. Plaise à Dieu!

Qu'Allah ouvre Les Portes de Sa Miséricorde Infinie à Sidy Lamine Niasse. Nos sincères condoléances à sa famille, à ses nombreux amis, à tous ses collaborateurs ainsi qu'à l'ensemble de la Nation. Aduna daal ...

Amadou Tidiane WONE

PiccMi.Com

Mercredi 5 Décembre 2018 - 00:16



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 12:05 Sidy Lamine NIASS n’aura pas vécu inutilement !


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.