contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Titre de l’oblongue lettre ouverte intitulée: Election Présidentielle 2019 /fiche de parrainage, la cataracte juridico- politique.



Destinataire : Leaders de partis politiques ou coalition de L’opposition sérieuse, ayant cautionné, puis rempli et acheminé leur fiche de parrainage au conseil constitutionnel ; pour des fins de validation de leur candidature respective à l’élection présidentielle de 2019.



Expéditeur : Serigne Saliou Fall, Consultant international en Management de projet- Président du mouvement sociopolitique dénommé : Convergence Citoyenne pour la Démocratie-le Développement Durable et la Paix au Sénégal (2C-3D-PS).

Ampliation : A qui de droit; en ligne de mire, le peuple, terrain d’application de la fiche de parrainage, les parties prenantes bénéficiaires et /ou acteurs, d’un scrutin présidentiel transparent, populaire accepté en commun.
Base de motivation: «Le saint coran Sourate 18 la Caverne Versets : 94’Ils dirent : "Ô Zul-Qarnayn, les Yajuj et les Majuj commettent du désordre sur terre. Est-ce que nous pourrons t'accorder un tribut pour construire une barrière entre eux et nous ? 95. Il dit : “Ce que Mon Seigneur m'a conféré vaut mieux (que vos dons). Aidez-moi donc avec force et je construirai un remblai entre vous et eux.

Tome 1.
1.1. Avant propos :
La cataracte est l'opacification partielle ou totale du cristallin, lentille convergente située à l'intérieur de l'œil. Cette opacification est responsable d'une baisse progressive de la vue, au début accompagnée de gêne à la lumière (photophobie). Cette baisse de la vision peut être rapide (quelques semaines) si elle est causée par un traumatisme. Lorsqu'une cataracte gêne la réalisation des activités quotidiennes, le cristallin opacifié peut être remplacé par un cristallin artificiel transparent. Cette procédure ambulatoire est généralement sans danger. La cataracte est la première cause de cécité dans les pays en voie de développement.
Le principal symptôme est une vision trouble, qui peut être comparée à regarder à travers une fenêtre opaque. Les autres symptômes de la cataracte sont : une vue embrouillée, un éblouissement, une vision voilée. Le seul traitement efficace de la cataracte est la chirurgie. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cataracte_(maladie).

A propos de la cataracte, le Docteur Mamadou SOW, pur produit de l’UCAD, exerce à l’hôpital Le Dantec. Ce jeune modeste ophtalmologue y excelle et apporte des soins sans commune salutaires et un traitement haut de gamme. C’est un constat général des patients ayant eu recours à ses connaissances ultra professionnelles en bénéficiant des atouts cliniques de ce patriote discret.

Au demeurant, cette reconnaissance professionnelle à son honneur, s’appuie sur les appréciations des souffreteux de la vue ; ayant subi de sa part, ses soins chirurgicaux.




1.2. Mise à niveau.
L’opposition sérieuse dans leur profil distinctif, est composée de dignes et respectables responsables citoyens et citoyennes distingués. Cette catégorie se veut apte dans la liberté et aux droits civiques disposés à compétir dans la course vers le Palais présidentiel. Elle est libre dans l’exercice de la démocratie et de la citoyenneté telle qu’elle assure la paix, la cohésion sociale, la gouvernance démocratique de se faire recruter parmi les coursiers prétendants. Ce sont d’illustres personnes connues en se référant au parcours et statut intellectuel, socioculturel, économique et religieux avérés. Cette opposition peut donc se prévaloir légitimement candidate à la candidature présidentielle du 24 février 2019.

Convenons-en, à l’instar des politicologues avertis de la chose publique que, l’opposition sénégalaise est un parterre d’honnêtes et respectables citoyens. Leur dénominateur commun est de vouloir exercer leur droit constitutionnel légitime d’être prétendant à la candidature Présidentielle. Ces sénégalais aspirent avec patriotisme et ambition, à servir leur pays, leur peuple au plus haut niveau et au mieux de leurs capacités. Bravo!

Dans l’approche de ce scrutin du 24 février 2019 : c’est la question du parrainage qui constitue principalement la pomme de discorde entre cette opposition crédible et le pouvoir en position d’arbitre. Elle est pleine de données que la loi protège. Le plus important levier de cette fiche, aurait été que, les acteurs du landerneau politique s’accordent sur les règles de manipulation. S’ils ne croient pas au système, le jeu électoral est faussé. C’est présentement le cas désolant. La cataracte politique est la non vision globale et nette de l’ensemble de la fiche du parrainage et de son application. Cette pièce maitresse du concours présidentiel, devrait être présentée dans son impartialité et domiciliée dans des normes égalitaires. Elle est la file conductrice de l’élection présidentielle. La dite fiche, née du parrainage a embrouillé les yeux de l’opposition sérieuse au point de ne guère leur livrer les secrets et dérives attenantes à son contenu et format. Une analyse détaillée de ce module politique aurait permis de relever les contrebalances, conjuguer au présent et au futur les tares. Partant, rejeter sa mise en œuvre par les destinataires principaux. Ce comportement devrait engager à priorité la responsabilité de l’opposition commanditaire.

Ce malaise porteur de trouble de la vue politique s’est déteinte sur l’opposition des mois durant, avant qu’elle ne décèle les pièges. Cette situation d’aveuglement a empêché ces leaders nonobstant leur charisme et parcours au long cours, de fort bien s’approprier les tenants et aboutissants des extraits de loi s’y référant par attache.
 L’article. de la loi122 du code électoral « le droit de réclamation contre la liste des candidats est ouverte à tout candidat ».
 Loi n° 2018-22 du 04 juillet 2018 portant révision du Code électoral.
Compétences de la Conseil Constitutionnel : Le Conseil Constitutionnel tranche les réclamations et se prononce sur les recours à l’occasion des élections présidentielles et législatives. Source https://www.sec.gouv.sn/le-conseil-constitutionnel.
 http://www.2bi.sn/senegal-situation-effective-de-la-protection-des-donnees-personnelles. Extrait de la Loi sénégalaise n° 2008 – 12 sur la Protection des données à caractère personnel. »
 En matière de protection des données à caractère personnel : Le cas de la fiche de parrainage, issue de la loi du parrainage décriée. Laquelle fiche véhicule du parrainage est aux antipodes des règlements et lois internationales régissant le respect et la sauvegarde de la protection des données à caractère personnel. Source : https://rm.coe.int/convention-108-convention-pour-la-protection-despersonnes-a-l-egard-d/16808b3726.
Ainsi, il a été donné gracieusement mis à la portée de l’opposition sur le plan du recours porté par l’intellectuel et du Droit, de solliciter l’aide et requête contre les agissements incongrus de tout fauteur de trouble électoral. L’opposition a trainé un handicap visuel sur la nouvelle donne de l’heure qu’est la convention internationale 108, traité International signé. Le Sénégal signataire est juridiquement engagé au sujet de la protection des données à caractère personnel.

Le désavantage, l’inculture, la lacune, la stérilité et le défaut d’absence de culture générale internationale au sujet de ces extraits à haute valeur ajoutée démocratique a fait des taches nuisant l’ardeur à l’opposition. Ces insuffisances et autres déficiences depuis la parution et remise du support relatif à la conduite du parrainage ont fait des ravages dans les rangs de l’opposition. L’opposition a surtout manqué de sagesse (1). Elle n’à point été douée d’intelligence (2) s’agissant de la lecture approfondie, des reflets de la surface de la fiche de parrainage. Cette défectuosité intellectuelle a empêché à l’opposition entière de ne point cerner les agissements des fauteurs de désordre dans la conduite du processus électoral.

L’opposition sérieuse n’a pas disséqué les moult leurres et multidimensionnels couacs insérés dans la fiche de parrainage. L’opposition n’a guère crié secours contre l’ennemi politique destructeur des fondamentaux des Droits Humains par le billet de la liste de parrainage. Dés lors, l’opposition s’est sentie inapte à s’évertuer à la riposte Juridique de dimension et facette internationale contre la fiche de parrainage. Les blessures béantes sur leur dos, dessinées par les fauteurs de trouble sont encore béantes et visibles. Que de cries de désemparement et de secours après le naufrage électoral ? Que de lamentations après l’application de la dite Fiche ? Que de regrets enrôlés de frustration ? Que de recours juridiques sans espoir de réparations des torts subis suite au traitement de fiche aux détours d’un parcours kilométrique de recherche de parrains ? Quels efforts d’investissement sans rendement ? Que de tergiversations politiques ?

(1)-(2) Extrait du Saint Coran, Sourate 2 La Vache-Verset 269. « Il donne la sagesse à qui Il veut. Et celui à qui la sagesse est donnée, vraiment, c'est un bien immense qui lui est donné. Mais les doués d'intelligence seulement s'en souviennent ».

A suivre Eléments d’appréciation de la lettre.

Serigne Saliou Fall
ssfallconsultant@gmail.com

PiccMi.Com

Lundi 4 Février 2019 - 12:07



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.